Il y a 10 conseils que vous devez absolument connaître pour apprendre la propreté à son chiot. L’apprentissage de la propreté du chiot n’est pas difficile à mettre en place. Il faut tout simplement s’investir et être persévérant.

Je vous rassure, le résultat final vaut très largement les efforts consentis !

Si vous voulez apprendre la propreté à votre chiot comme un pro, voici une formation simplifiée que j’ai créé personnellement : =>la formule 7 jours pour apprendre la propreté au chiot».

 

10 astuces pour apprendre la propreté à son chiot

 

10 conseils pour apprendre la propreté à son chiot

 

Conseil n°1

Tous les chiots ont un contrôle très limité de leurs vessies. Si vous avez un chiot âgé de moins de 3 mois, alors il fera ses besoins environ toutes les 30 minutes environ. Le contrôle d’un chiot peut varier en fonction des individus.

 

Conseil n°2

Même les chiens adultes peuvent apprendre la propreté. Si vous rencontrez des problèmes de malpropreté avec un chien adulte, alors il faudra tout reprendre depuis le début et appliquer les mêmes techniques de bases que celles dédiées aux chiots.

 

Conseil n°3

Les chiots aiment dormir dans des endroits propres. Sachez qu’un chiot n’ira jamais dormir dans un endroit qui est souillé de déjections comme nous les humains. C’est pour cette raison qu’il faut placer le chiot dans une zone de confinement (cage…) pendant l’apprentissage de la propreté.

 

Conseil n°4

La routine permettra à votre chiot d’apprendre plus rapidement. En nourrissant votre chiot à des horaires fixes, vous l’aiderez à aller  faire ses besoins avec un horaire régulier.

 

Conseil n°5

Punir son chiot après un accident ne sert strictement à rien. Votre chiot ne comprendra pas pourquoi vous le grondez, même si l’incident s’est produit 2 minutes avant.

 

Conseil n°6

Le secret d’un apprentissage réussi réside dans le timing. Votre devoir est de sortir votre chiot au bon endroit et au bon moment. Grâce à cela, vous pourrez prédire l’envie d’éliminer de votre chiot.

 

Conseil n°7

Nourrissez votre chiot à des horaires fixes et sortez le aussi à des horaires fixes. Soyez discipliné sinon l’apprentissage de la propreté sera chaotique.

 

Conseil n°8

Toujours garder son calme après un accident (pipi et caca). Ne criez pas, ne tapez pas, car vous irez à l’inverse du résultat désiré. Soyez zen et persévérant.

 

Conseil n°9

Soyez attentif à certaines circonstances. Un déménagement de domicile, un changement d’alimentation, l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille…toutes ses circonstances peuvent rendre l’apprentissage de la propreté difficile.

 

Conseil n°10

N’oubliez pas que votre chiot est novice, donc c’est à vous de lui enseigner les bases de la propreté. Pour un chien adulte ce n’est pas le même procédé car il a peut-être pris de mauvaises habitudes et il faudra lui désapprendre.

 

Conclusion

Soyez patient, persévérant et encourageant. Plusieurs jours d’effort de votre part se traduiront par toute une vie de sols propre et une belle relation avec votre compagnon à 4 pattes.

 

© Mat Hayward – Fotolia.com