Qu’est-ce que l’anxiété de séparation chez le chien ? Comment savez-vous si votre compagnon à 4 pattes souffre d’angoisse ? Avez-vous déjà vu votre maison avec un canapé détruit, des chaussures mâchées, un papier peint arraché du mur… ?

Est-ce que votre chien s’auto-mutile ?  Mange t’il ses pattes ou coussinets ? Est-ce que vos voisins se plaignent que votre chien aboie sans cesse pendant votre absence ?

 

anxiété de séparation chez le chien

Tous les signes cités ci-dessus sont des exemples d’un chien qui souffre d‘anxiété de séparation. Lorsque vous entrez dans votre domicile et que vous trouvez la maison détruite, votre première pensée devrait être « Qu’est-ce qui met est arrivé , est-ce un cambriolage ? »

Cela est un réflex humain mais pas de chien.

Quelque chose l’a traumatisé. Quand un chien se sent anxieux ou effrayé, il va trouver un exutoire, un comportement généralement destructif.

Contrairement à nous, les chiens ne peuvent pas se retenir, ils ne savent pas boire un verre ou tout simplement fumer une cigarette. Il y a certaines choses que vous pouvez faire au sujet de l’anxiété de séparation chez le chien.

Tout d’abord, assurez-vous que c’est l angoisse de separation ou anxiété. Ca peut être tout simplement un manque d’exercice, un problème physique ou une autre source de stress.

 

Vidéo sur l’anxiété de séparation chez le chien

 

Voici un exemple ci-dessous d’anxiété de séparation chez deux Jack Russell Terrier

 

 

Et encore dans cette vidéo, vous n’avez pas tout vu, ces deux Jack Russell Terrier sont jeunes mais souffrent déjà de l angoisse de separation. L’anxiété de séparation chez le chien est un syndrome grave dans lequel il montre des signes de changement de comportement, à chaque fois que l’animal détecte une séparation avec son propriétaire bien-aimée.

Souvent le chien s’excite et commence à se comporter d’une manière différente.

 

Un chien atteint du syndrome exprime généralement sa gratitude et de la tristesse chaque fois qu’il détecte une séparation de son maitre, mais il peut arriver à un point où l’anxiété perturbe facilement la santé mentale du chien et provoque même des maux physiques.

Ainsi, en tant que propriétaire, vous devez être prudent et de prendre toutes les mesures de précaution et chercher des cures d’anxiété avant que les symptômes s’aggravent.

L’anxiété de séparation chez le chien est un sur-attachement du maitre. Le chien devient vraiment une victime de son propre état mental. Les propriétaires se plaignent souvent que leurs chiens se mettent à pleurer, gémir et à aboyer sans raison.

Par conséquent, si vous aimez votre chien, vous devez essayer de trouver des méthodes pour se débarrasser de son angoisse de séparation.

 

Voici 4 remèdes pour gérer ou même guérir l’anxiété de séparation chez le chien :

 

1 – Exercices : Un des plus populaire sur la liste des remèdes pour gérer l angoisse de separation. En tant que propriétaire, vous devriez essayer de faire des exercices avec votre chien comme marcher ou jouer, et si possible de courir avec lui ou faire de l’agility ou encore le faire nager. Le point principal derrière tous les exercices est de fatiguer l’animal.

Il y a un diction qui dit «un chien fatigué est un chien heureux» ! Un chien épuisé va demander une séparation de lui-même. Diverses activités d’éducation et d’exercices rend le chien obéissant et meilleur.

 

2 – Seul dans une pièce : Pas question de l’abandonner tout de suite pendant huit heures d’affilée ! Un chien n’est pas habitué à rester seul, c’est à vous de lui apprendre.

Pour cela habituez votre chien petit à petit à rester seul dans une pièce avec son couchage et ces jouets adorés, pensez à mettre sa gamelle d’eau à proximité. Je vous conseille de mettre un peu de musique, histoire de camoufler vos bruits. Revenez dans la pièce en restant neutre, restez deux secondes et repartez naturellement sans rien dire, faites cela plusieurs fois.

Recommencez souvent l’expérience, essayez de faire des petites sessions de quelques minutes réparties dans la journée. Voici un exemple : au moment où votre chien est sur le point de s’endormir, augmentez à chaque fois la durée de l’isolement.

Autre exemple : si vous sortez dans le jardin de votre maison, faites de même de temps en temps, laissez le dans la maison et revenez à lui.

 

3 – Les fausses sorties : Pas de câlins, de sermons ex : «je reviens bientôt mon bébé», ni de promenade bâclée une demie-heure avant votre départ. Votre chien sent votre inquiétude et cela l’angoisse encore plus… Au contraire, sortez de la maison tranquillement, sans faire attention à lui. N’éteignez pas la radio et laissez une lumière allumée pour le rassurer complètement.

Cachez vous derrière la porte, attendez un peu et revenez, faites cela plusieurs fois par jour.

 

4 – Le retour : Si à votre retour d’une fête ou autres, votre chien a commis des bêtises dans la maison, ignorez-le totalement quand il arrive pour vous faire la fête : pour lui c’est la pire des punitions. Au bout d’un certain temps, il comprendra que votre départ s’accompagne toujours de votre retour et d’amusements en perspective. Et il s’endormira tout à fait confiant…

 

Conseils pour soigner l’anxiété de séparation chez le chien

 

  1. Banaliser les départs et vos retours le plus souvent possible. ( 2 à 3 fois par jour ci-possible)
  2. Partez naturellement de chez vous, ne lui parlez pas, ne le regardez pas, ignorez le, ne lui accordez pas d’importance quand vous quittez la pièce ou la maison. (Ne faites pas d’exception)
  3. si votre chien est dehors par exemple, ne rentrez pas dans son jeu avec ces couinements s’il vous demande d’ouvrir une porte pour revenir dans la maison.
  4. Considérez votre chien comme un chien, car trop le couvrir ne le rendra pas heureux. Ex : prenez les petits chiens des mamies, Caniche, Yorschire, Bichon, très souvent, ils sont dorlotés, aboyeurs, teigneux, anxieux et j’en passe…

 

Pour faciliter cette apprentissage

Il existe un produit efficace pour faciliter cet apprentissage : le diffuseur ADAPTIL. Ce diffuseur aide votre chien à rester seul lorsque vous êtes absent et permet donc d’éviter les aboiements, les souillures et les destructions. Le diffuseur électrique ADAPTIL (anciennement D.A.P.) disperse dans l’air de la pièce de l’apaisine canine.

C’est un phéromone d’apaisement qui est habituellement sécrétée par la mère pendant les quelques jours qui suivent la mise bas pour rassurer ses bébés. Ces phéromones rassureront votre chien, moduleront son état émotionnel et diminueront son stress.

 

© Jeroen van den Broek – Fotolia.com