Ils existent plusieurs méthodes pour apprendre la propreté à son chiot, certaines plus faciles et logiques que d’autres. Dans cet article je vais vous dévoilé 3 méthodes pour rendre son chiot propre à la maison ou en appartement.

L’apprentissage de la propreté n’est pas une tache facile pour le propriétaire, sachez que cela demande de la patience et de la persévérance.

 

Comment apprendre la propreté à son chiot

Avant d’apprendre la propreté à son chiot, vous devez savoir que :

Les chiots ont un contrôle limité de leur vessie et de leurs intestins. Un chiot âgé de moins de 20 semaines fera ses besoins environ toutes les heures durant la journée. Un chiot très jeune 12 semaines ou moins devra faire ses besoins encore plus souvent – toutes les 30 minutes ou même plus fréquemment encore.

Pour un chiot plus âgé, une règle générale permet de déterminer, en fonction de son âge, la fréquence à laquelle il fera ses besoins. Cette règle consiste à prendre son âge en mois, et d’y ajouter le chiffre un.

Voici un exemple : un chiot de quatre mois aura besoin de faire ses besoins toutes les cinq heures environ. Les races de chiens plus petites ne pourront pas tenir aussi longtemps, et les races plus grandes pourront se retenir un peu plus. Enfin, souvenez-vous qu’il s’agit d’une règle générale : le contrôle de votre chiot peut varier en fonction des individus.

Lorsqu’ils dorment, les chiots peuvent se retenir plus longtemps. Ceci étant, ce n’est pas parce que votre chien peut se retenir durant 6 heures pendant son sommeil qu’il peut en faire de même lorsqu’il est éveillé.

 

3 méthodes pour apprendre la propreté à son chiot ?

 

1. apprendre la propreté à son chiot avec la méthode 4.3.2

Il existe une méthode qui a fait ses preuves appelée « la méthode 4-3-2 » qui demande du courage pour le maître. Elle consiste à sortir le chien toutes les 4 heures pendant 3 jours et 2 nuits.

A chaque fois que votre chiot urine dehors, on félicite excessivement et on récompense avec une friandise pour chiot. Cela devient vite un rituel très régulier qui aide bien le chiot à comprendre ce qu’on attend de lui.

 

2. initier son chiot à la propreté avec le cageot

Cette deuxième méthode un peu moyennâgeuse demande de placer un cageot remplie de terre devant le panier ou la corbeille du chiot. Au moment du réveil et après chaque repas , votre chiot sera incité à l’utiliser. Il est recommandé d’imprégner la terre placé dans le cageot avec le spray éducateur prévu à cet usage.

Sa composition est spécialement formulée pour habituer les chiots à effectuer leurs besoins aux endroits de votre choix.

Ensuite, chaque jour, le cageot doit-être éloigné d’un mètre du panier du chiot, puis deux et ainsi de suite…jusqu’à ce que l’endroit désiré soit atteint.

Attention : n’oubliez surtout pas que le but principal est de faire comprendre au chiot de faire ses besoins à l’extérieur et non à l’intérieur.

 

3. débuter l’apprentissage de la propreté du chiot avec la caisse

La méthode de la caisse est très populaire aux USA contrairement à la France, dommage car elle donne des résultats spectaculaires.

Mais avant, voici une petite explication : sachez que les chiots n’iront jamais dormir dans un endroit qui est souillé de déjections, ils aiment dormir dans un endroit propre, surtout si celui-ci est confiné. Voilà pourquoi la caisse reste efficace pour apprendre la propreté à son chiot.

Avec une caisse confinée, il y aura moins de risque que votre chiot fasse pipi ou caca. Le but du confinement est qu’il repousse au maximum l’envie d’uriner, car dans leur nature, les chiots vont instinctivement éviter de salir leur couchage.

Attention, il est important de respecter le nombre de sortie et de le mécanisé à des horaires fixes. Si vous ne respectez pas ces critères important, alors cette méthode fera l’effet inverse. Je vous conseil de placer dans le fond de la caisse un T-Shirt que vous avez porté pour que votre odeur en soit imprégnée.

Voici une astuce très efficace pour rendre son chiot propre la nuit : deux heures après avoir couché votre chiot en caisse, on se lève pour l’amener dehors afin qu’il fasse ses besoins. lorsqu’il a terminé de les faire, on le félicite en le récompensant avec une friandise pour chiot, attendez 10 minutes dehors avant de le rentrer, puis remettez-le en caisse.

Ensuite 2 heures plus tard, vous faites la même chose.

Dans la nuit du lendemain, vous pouvez étirer le temps à 2-1/2 heures, et à 3 heures, puis vous continuez d’étirer à 4 heures et ainsi de suite… tranquillement il va s’habituer à passer la nuit.

 

Voici ma formation pour apprendre la propreté à son chiot ou son chien adulte : => Cliquez ici

 

Pour apprendre la propreté à son chiot, vous ne devez pas :

être impatient, brutal, crier, punir… car votre chiot peut développer une crainte et même refuser de faire ses besoins.

 

Conclusion

Gardez à l’esprit que votre boule de poil ne peut pas faire huit heures en ligne, c’est juste un chiot… donc il faut comprendre qu’il faut accepter de prendre le temps de se lever, puis aller dehors pour qu’il fasse ses besoins.

C’est difficile, mais c’est le prix à payer pour la réussite de cet apprentissage. Quand on veut un chien, on doit être conscient qu’on aura quelques sacrifices à faire.

 

© wojtek – Fotolia.com