Voici 12 règles pour apprendre la propreté chez le chiot efficacement ! comme je dis toujours la propreté du chiot ne s’improvise pas, pour un apprentissage optimal, vous devez impérativement connaître certaines règles.

 

12 règles pour apprendre la propreté chez le chiot

 

12 règles pour apprendre la propreté chez le chiot

 

Règle n°1 : Pour développer une relation durable et de confiance entre vous et votre chien, vous devez lui apprendre la propreté dès son arrivée à la maison. Si l’apprentissage de la propreté du chiot n’est pas correctement respecté, alors non seulement vous ne resterez pas ami très longtemps avec votre compagnon à 4 pattes mais en plus vous installerez un stress permanent chez votre chiot.

 

Règle n°2 : Ne jamais attendre que votre chiot est atteint un âge mature pour apprendre la propreté. Vous devez commencer dès son acquisition en élevage. Généralement les éleveurs laissent partir les chiots à 8 semaines.

 

Règle n° 3 : Pour apprendre la propreté à son chiot, vous devez faire preuve de patience, diligence et de dévouement. Pour éviter toutes confusions, la cohérence est aussi importante au sein de la famille.

 

Règle n°4 : Pour la santé de votre chiot, il est impératif de toujours mettre de l’eau à sa disposition (jour comme de nuit). Il y a une idée reçue complètement erroné qui traîne sur internet comme par exemple : qu’il ne faut pas donner de l’eau à son chiot après 22h jusqu’au lendemain matin pour éviter qu’il urine à la maison. Cela est une absurdité.

 

Règle n°5 : Ne jamais punir votre chiot quelques minutes où heures après l’incident car les chiens vivent au moment présent et pas dans le passé. Sinon votre chiot ne comprendra pas pourquoi vous le punissez.

 

Règle n°6 : Enlever les tapis de sols que vous avez chez vous (salon, douche…) car dans l’esprit du chiot, cela peut porter à confusion. Il peut considérer votre tapis comme une alèse pour éliminer. N’utilisez jamais de papier journaux, tapis éducateur absorbant… pour apprendre la propreté chez le chiot.

 

Règle n°7 : Toujours sortir et nourrir le chiot à des horaires fixes. faites passer le message aux autres membres de la famille. sortez-le à l’extérieur et au même endroit toutes les deux heures environ.

 

Règle n°8 : Toujours récompensez immédiatement son chiot avec un renforçateur (friandise, caresse) à chaque fois qu’il fait ses besoins au bon endroit et au bon moment. La récompense apprendra à votre chiot le bon comportement.

 

Règle n°9 : Ne jamais mettre le gueule de votre chiot dans son excrément ou urine, cela est une grave erreur et vous n’obtiendrez jamais l’objectif désiré.

 

Règle n°10 : N’oubliez surtout pas que votre chiot est incapable de se retenir plusieurs heures. Un chiot de deux mois peut se retenir 30 minutes environ s’il n’est pas excité, mais tout dépend du chiot, c’est pour cette raison que vous devez impérativement connaître les moments propices des ses envies.

 

Règle n° 11 : Choisissez un endroit relativement proche de votre domicile afin que votre chiot n’est pas besoin d’aller trop loin pour faire ses besoins. 

 

Règle n°12 : Pendant l’apprentissage, emmener votre chiot au même endroit pour éliminer (ex: extérieur sur un morceau de pelouse…). conditionnez-le à ce lieu car pour lui ça sera son coin toilette.

 

Pour apprendre toutes les techniques de la propreté chez le chiot, j’ai conçu pour vous un guide imparable sous la forme d’un livre électronique basé sur 7 jours. A l’issu de cette formule, vous aurez toutes les cartes en mains pour avoir un chiot propre rapidement et facilement.

Alors ne perdez plus votre temps, choisissez ma méthode en allant au plus simple.

=>apprendre la propreté chez le chiot avec des techniques efficaces

 

© mariesacha – Fotolia.com