Apprendre le rappel à son chienCertains propriétaires ne lâchent pas leur chien tellement ils sont anxieux à l’idée de ne pas pouvoir le récupérer. Et c’est dommage ! Apprendre le rappel à son chien permet d’éviter cette situation.

Mais le plus dur est, semble-t’il, de faire comprendre ce qu’on veut au chien. Comment lui dire qu’il doit revenir ? C’est un ordre plein d’ambiguités.

Pourquoi apprendre le rappel à son chien ?

Pourquoi il est vital d’apprendre le rappel à son chien  C’est très simple, les situations sont nombreuses voici quelques exemples : votre chien peut traverser une route en chassant un chat, lapin… il peut également agresser une personne ou un congénère…

bref pour vous dire, qu’il est important de faire revenir son chien verbalement.

Il est fort agréable de pouvoir lâcher son chien en promenade, de voir son chien s’amuser avec d’autres congénères, se dépenser et de revenir sur signal du maître.

 

Travailler le rappel avec son chien

Il y a plusieurs méthodes pour apprendre le rappel à son chien, certaines plus respectueuses que d’autres. Mais dans cet article nous allons nous contenter de la méthode classique et basique mais aussi efficace :

 

Savoir le lui dire

L’ordre de rappel est donc souvent totalement incompris par le chien. Il peut apprendre l’ordre à l’inverse de ce qu’il veut dire.

Je m’explique : pour rappeler un chien, la plupart des maîtres crient ou hurlent le nom de leur chien. Celui-ci, très gentiment prête l’oreille, regarde de loin son maitre et s’attend à recevoir un ordre précis, comme : « Sam, assis ! », mais rien ne suit.

Pour le propriétaire, le fait de crier uniquement le nom du chien semble suffire à le faire revenir. Mais l’animal attend la suite. Il ne fait donc rien. Cela vous énerve ! Alors comment vous en sortir

 

Donner un ordre précis

Assurez-vous d’abord que votre chien vous voit. Ne gesticulez pas dans le vide ! Si vous voyez qu’il est avec d’autres chiens en train de faire connaissance, inutile de hurler.

Approchez-vous du chien pour attirer son attention. Faites toujours suivre le nom du chien d’un ordre, voici un exemple : « Sam, au pied ! » ou « Sam,  viens ! ». Employez toujours le même terme.

Par ailleurs, nous avons vu que le chien est très sensible au langage gestuel et que, lorsque celui-ci est en contradiction avec les mots, le chien n’écoute que les gestes.

quand l’animal, appelé uniquement par son nom, ne revient pas, les maitres font de grands gestes d’énervement. Le chien comprend alors que son maitre n’est pas content et n’ose plus revenir.

 

Où lui apprendre le rappel ?

Vous pouvez, comme pour la marche en laisse, commencer par un essai à la maison. Tapez dans vos mains en l’appelant par son nom suivi de : « Viens ! » Profitez des situations naturelles : vous êtes par exemple dans la cuisine, il vous voit du couloir, vous l’appelez.

Il vient : Toujours le récompenser avec une friandise ou une caresse.

Ou vous l’envoyez dans son panier dix minutes avant son repas puis le faites venir pour manger. Ce n’est pas vraiment un rappel mais c’est une amorce très efficace.

Répétez cela souvent dans la journée sous forme de jeu. Il faut ensuite le sortir. Le premier jour d’apprentissage est assez délicat.

En effet, vous n’êtes pas encore sûr que le chien va répondre au rappel et il faut tout de même prendre le risque de le lâcher.

Il faut procéder de façon progressive. Choisissez pour la première fois un espace vaste mais clos, comme un grand jardin privé. Vous pourrez ainsi laisser courir votre chien librement puis lui demander de revenir quand il sera au bout du jardin. Il ne risque pas de se perdre.

Le deuxième stade est un espace non clos mais dans lequel vous pouvez voir le chien en permanence et de partout : un pré sans arbres, par exemple : évitez les bordures de route.

Le troisième stade est le bois dans lequel le chien peut disparaître derrière les arbres et revenir quand même à votre signal. L’apprentissage sera alors parfait !

 

Comment apprendre le rappel à son chien ?

Il est vital de s’armer de patience pour apprendre le rappel à son chien car cet apprentissage est difficile.

Comme je dis toujours « Répétitions = résultats ». Ne vous attendez pas à avoir un rappel au bout d’une semaine ou deux.

Pour apprendre le rappel à son chien, nous allons procéder en plusieurs étapes :

 

Première étape : s’équiper

Pour cette méthode classique, il faut vous équiper d’une laisse rétractable de 5mètres, c’est une longe automatique, elle s’ajuste toute seule contrairement à la longe classique qui est manuelle et moyenâgeuse pour le rappel du chien.

Munissez-vous également d’une vingtaine de friandise pour chien. Voilà vous êtes maintenant prêt pour partir à la guerre !

 

Deuxième étape : travailler le rappel en balade

A chaque promenade, laisser votre chien attaché en laisse rétractable ex : si le bois le plus proche se trouve à 1km de chez vous, gardé votre animal en longe, idem dans la forêt, il n’est pas question de le lâcher si tôt et en plus sans rappel. Ne vous inquiétez pas cela est temporaire !

Mettez vingt friandises dans votre poche pour exercé vingt rappels, vous voyez le shéma !

Allez-y, vous commencez à entrer en forêt, l’idéal est de rappeler votre chien quand vous l’avez décidé. Attention l’apprentissage du rappel doit être effectuer avec modération, vous ne devez en aucun cas le saturer.

Voici un exemple : vous faites une balade de 30 minutes environ avec votre chien, essayez de travailler le rappel trois fois ce qui veut dire toutes les 10 minutes, surtout pas moins, sinon vous allez saturé votre animal et cela fera l’effet inverse. Il est important de respecter ces critères.

 

Troisième étape : Alors comment s’y prendre réellement ?

Votre chien est en bout de laisse, il renifle le sol, les odeurs… continuez à marcher avec lui, prenez une friandise dans votre poche, tendez le bras devant en appelant votre chien par son nom associé à l’ordre « Viens ».

S’il vient assez rapidement vers vous, montrez-lui la nourriture que vous avez dans la main en reculant en arrière et dés qu’il arrive à votre niveau « donc prêt de vous », attendez deux secondes avant de lui donner, normalement votre chien doit regarder la friandise placé dans votre main et ensuite il peut manger…félicitez-le excessivement ! 

Soyez très exubérant, Arrêtez-vous à chaque fois que vous appelez votre animal en reculant. Pourquoi reculer en arrière au moment ou il vient ? 

Cela sert à motiver davantage le chien à venir vers son maitre et renforce l’apprentissage du rappel. C’est une technique très efficace !

Répétez l’exercice toutes les dix minutes environ…

Si malgré la friandise, votre chien ne vient pas au rappel, essayez de prendre un très fort renforçateur primaire (cube de jambon…).

Ne brûlez pas les étapes, si vous êtes face à l’échec, n’hésitez surtout pas à redescendre d’une étape en revenant en arrière.

Pour un résultat optimal, je vous conseil de commencer l’apprentissage du rappel dans un endroit calme sans distraction. Et au fur et à mesure des séances ajoutez progressivement des distractions de plus en plus forte.

 

Les malentendus du rappel

Ne punissez jamais votre chien même si cela fait un certain temps que vous l’attendez. Votre animal associera la punition au rappel, et il ne reviendra plus. Il est également déconseillé de tirer le chien en force, c’est ce que nous avons vu ensemble ci-dessus.

Ne jamais faire revenir votre animal sans donner la récompense. Evitez d’aller vers votre chien, c’est lui qui vient à vous pas l’inverse.

Une mauvaise cohérence au sein de la famille peut aussi fausser le rappel du chien, il est impératif d’être assidu et cohérent. Ne travaillez jamais avec une laisse courte, une laisse rétractable de 5mètres ou une longe classique est indispensable.

 

© cynoclub – Fotolia.com