Chien fugueur que faire ? Cette question est très souvent répété par les propriétaires, pourtant la vraie question à se poser est : pourquoi mon chien fugue ? Sachez que les motivations des chiens fugueurs sont nombreuses.

Avant de traiter la pulsion d’un chien fugueur, il est très important d’en connaitre la cause ? heureusement, Ils existent divers solutions pour y remédier, mais avant, nous allons voir ensemble dans cet article la motivation d’un chien qui fugue. Dans les facteurs cités ci-dessous, vous allez peut-être reconnaitre votre cas :

 

Mon chien est fugueurPourquoi mon chien fugue de la maison ?

Les causes des fugues sont diverses :

 

Cas n°1 – un sentiment d’exclusion

Chez les canidés sauvages, le chiot, à l’adolescence, est repoussé par sa mère, elle même encouragée par un mâle dominant qui est généralement le géniteur.

Cela conduit le jeune chien à vivre en marge du territoire de la meute et va tenter sa chance dans d’autres groupes, où il pourra trouver une situation hiérarchique plus favorable, et surtout faire sa propre expérience.

Au sein d’une famille humaine, le même schéma se reproduit : c’est le sentiment d’être mis de côté par le maître et les membres de la famille, qui pousse votre chien à filer en douce… soit parce que vous ne l’avez pas assez associé à la vie de la maison…

soit que l’arrivé d’un enfant l’ait relégué à un rôle subalterne ex : « position inférieur ».

 

Cas n°2 – envie de chasser

Votre chien peut aussi avoir envie de chasser surtout si vous habitez à la campagne. On trouve des chiens de chasse avec un plus fort pourcentage de fugueurs exemple de race : Beagle, Epagneul, Jack Russell Terrier, Setter, Braque…

 

Cas n°3 – une envie irrésistible

Un mâle adolescent attiré sexuellement par une chienne en chaleur peut très bien vous fuguez, même s’il est heureux chez vous. Les femelles peuvent avoir, elle aussi, des besoins d’évasion dus à leur instinct sexuel, mais le cas est plus rare.

 

Cas n°4 – des virées de plus en plus longues

Cette tendance à prendre la clé des champs ne l’entraine, au début, pas bien loin. Puis, il s’enhardit : ses escapades sont de plus en plus longues.

Elles durent quelques heures, une demi-journée, une journée entière, voire plusieurs jours. Pendant ce temps, vous êtes mort d’angoisse, vous l’imaginez perdu, écrasé, enlevé… vous alerter le quartier, mais rien !

Une situation pénible, mais pas désespérée. Soudain, il gratte à la porte…

Vous bondissez… le voici qui revient, crotté, la tête basse, courbaturé. Vous voilà partagé entre le désir de le corriger et celui de le prendre dans vos bras.

Surtout, ne le battez pas, logique humaine n’est pas logique chien.

Il est incapable d’établir un rapport entre sa fugue et la punition infligée au retour. Au pire, il associera la correction au fait d’être rentré à la maison.

 

Alors que faire pour gérer un chien fugueur ?

Nous avons vu pourquoi le chien fugue, maintenant nous allons voir les solutions pour y remédier, à vous de savoir quel est votre cas :

 

Solution pour le cas n°1 – un sentiment d’exclusion

Cette méthode est positive contrairement à celle que je vais vous cité ci-dessous. Pour remédier au cas n°1 qui est un sentiment d’exclusion, vous devez l’occuper avec le jeu et le sport.

Si vous ne voulez pas qu’il fugue, intégrez-le à la vie de famille en veillant à le valoriser, tout en conservant votre position de leader et non de dominant. Une bonne balade quotidienne peut lui éviter de prendre le large. Beaucoup de propriétaires qui possèdent un grand jardin ne sortent pas leurs chiens, phénomène aggravé par ces chiens non éduqués.

N’oubliez pas qu’un chien est un être tout comme nous les humains, donc il est important de promener votre chien une heure à 4 heures par jour, faites qu’il rencontre d’autres congénères, prenez avec vous un jouet qu’il aime et jouez avec lui, soyez complice, afin qu’il vous considère comme une sorte de dieu, il a été démontré que le jeu canalise extraordinairement l’animal.

Il faut épuiser votre chien en faisant des activité comme l’agility ou autre, il ne faut pas qu’il s’ennuie… A chaque fois que vous sortez votre chien, prenez avec vous son jouet fétiche ex : balle, frisbee… et jouez, faites lui des aller et retour, rendez le accroc du jeu. Pourquoi ne pas aussi courir avec lui ?

Il ne suffit pas de faire le tour du pâté de maison pour qu’il soit heureux ou de lui donner sa gamelle avec une caresse de temps à autres. Mieux vaut s’acheter un poisson rouge !

Si votre chien s’ennuie avec vous, une fois lâché, il n’aura aucune retenue pour fuguer. Cela revient à dire, qu’un chien qui fugue n’est pas intéressé par son maître. C’est aussi simple que cela !

 

Solution pour le cas n°2 – envie de chasser

Il est naturel et normal qu’un chien de chasse fugue pour aller tout simplement chasser en explorant les environs, cela est génétique tout comme le husky qui est souvent jugé comme étant particulièrement fugueur. Il est vrai que c’est très difficile, quand la fugue du chien est une histoire de race.

L’éducation est dans ce cas un remède efficace. Si vous avez un chiot à risque, vous devrez prêter une attention toute particulière à l’apprentissage du rappel et de la marche en laisse. Si vous avez eu le chien adulte, reprenez l’apprentissage de zéro en vous concentrant exclusivement sur des exercices de rappel.

Attention cela demandera énormément de patience de votre part, le rappel est un apprentissage difficile surtout sur certaines races avec un besoin naturel. L’exercice peut prendre des mois de travail avant d’avoir un résultat satisfaisant.

En 2010, j’avais éduqué au rappel un chien de chasse adulte dans la région parisienne, il était fugueur et l’apprentissage a durée environ dix mois.

 

Solution pour le cas n°3 – une envie irrésistible

Pour un chien qui fugue sexuellement, il existe une solution qui est la castration de votre animal. Elle réduit le risque mais il faut être sûr que ce soit cela. En complément, vous pouvez consulter votre vétérinaire afin qu’il vous prescrit un traitement hormonal pour calmer ses ardeurs.

 

Solution pour le cas n°4 – des virées de plus en plus longues

La solution est la même que le cas n°2, s’il commence à s’éloigner de plus en plus loin, soyez vigilant, il pourrait y prendre goût. La cause du comportement de votre chien est tout simplement l’ennuie… et il recherchera un peu d’aventure ailleurs.

 

Faire et ne pas faire

  • Ne pas le battre
  • Ne pas l’attacher au bout d’une chaine, ça lui donnerait des envies d’évasion encore plus fortes
  • Aménager des clôtures plus solides
  • Lui laisser toujours sa médaille avec adresse et numéro de téléphone
  • Faites-le participer à vos activités.
  • Faites-le tatoué c’est obligatoire
  • Si vous perdez votre chien, téléphonez à la SPA la plus proche ainsi qu’à la fourrière.

 

© CallallooAlexis – Fotolia.com