Recevez un email privé chaque matin pour éduquer son chien

Nos emails sont gratuits et remplis de conseils bienveillants pour avoir un chien bien éduqué

Le clicker training est une méthode ou une technologie pour certains. Concrètement, c’est une méthode d’entrainement des animaux basée sur la psychologie comportementale et qui implique une récompense plus ou moins chaque fois que ceux-ci réalisent le bon geste ou l’action voulue.

Le clicker training est un procédé éducatif simple et facile pour toutes personnes qui connaissent les règles. Il est pratiqué par de nombreux éducateurs canins professionnels, mais aussi par des passionnés canins. Le clicker training permet d’accélérer l’apprentissage sans erreurs, mais aussi de changer des comportements ou d’enseigner des nouveaux chez le chien.

clicker training

Le clicker, c’est quoi exactement ?

Pour ceux qui l’ignorent, le clicker est tout simplement un petit boîtier en plastique de forme rectangulaire. Dans lequel, a été placée à l’intérieur une lamelle en métal pour émettre un bruit unique lorsqu’on presse dessus avec le pouce.

Le son du clicker est un marqueur exclusif et il reste inchangé à chaque « clic ». Impossible pour le chien de le confondre avec un autre son car il est unique. L’entraînement au clicker est une nouvelle approche pour communiquer avec son animal. Une approche basée sur des recherches scientifiques et qui s’appuie particulièrement sur la psychologie comportementale de votre animal.

L’entrainement clicker procède d’un mécanisme qui consiste à émettre un son bref et distant qui indique à l’animal quand est-ce qu’il doit adopter un comportement spécifique ou faire la bonne chose. Associé à un renforcement de capacité positif, cette technique de communication assez précise est un moyen sûr, efficace et humain d’apprendre à tout animal, tout comportement positif qu’il est mentalement et physiquement capable de faire.

Il est beaucoup plus simple d’enseigner de cette manière qu’avec les méthodes traditionnelles. Vous pouvez entraîner au clicker n’importe quelle race de chiens et d’espèces animales (dauphins, chats, oiseaux…).

Quelle est l’origine du clicker training ?

Le clicker training est une méthode d’analyse de comportement qui a été inventée il y a bien longtemps déjà par Keller Breland, Marian Breland et Bob Bailey. A l’origine, Keller Breland et Marian Kruse Breland ont d’abord travaillé sur le comportement des pigeons et les projets d’entraînements des animaux durant la Deuxième Guerre Mondiale.

A cette époque, ils pensaient notamment que l’entrainement classique des animaux était entravé par des méthodes de louange et de récompense inefficaces qui n’informaient pas l’animal du succès de son geste avec assez de précision et de promptitude indispensables pour créer les connexions cognitives adéquates pour un apprentissage rapide.

C’est ainsi qu’ils vont expérimenter une nouvelle méthode avec plus de potentiel : celle du conditionnement des opérations dans la formation des animaux.

Keller Breland et Marian Breland vont créer à cet effet en 1947, l’ABE (Animal Behavior Enterprises), la toute première entreprise commerciale d’entraînement ou de formation des animaux intégrant les principes d’analyse de comportement et de conditionnement des opérations. Déjà, il faut souligner qu’en 1940, les Breland avaient inventé le terme « stimulus transition » pour désigner un renforcement secondaire associé à la formation des animaux tel qu’un sifflet ou un clicker.

Dans les années 1940 et 1950, Keller Breland et Marian Breland travailleront activement à la promotion du clicker training pour les chiens, mais ce n’est qu’à la fin des années 1980 que cette méthode va véritablement s’imposer dans la formation des chiens. Lorsque Keller Breland décède en 1965, Bob Bailey accompagnera Marian Breland dans les opérations d’ABE qui continueront jusqu’en 1990 : Celle-ci aurait notamment formé plus de 150 000 animaux appartenant à plus de 150 espèces différentes.

Dès 1992, Karen Pryor et Gary Wilkes, des dresseurs d’animaux réputés allaient commencer à des donner des séminaires de clicker training aux propriétaires de chiens. A partir des années 2000, les livres de formation sur le clicker training vont commencer à apparaître pour d’autres animaux de compagnie tels les chats, les lapins, les oiseaux, et les chevaux…

Bien que les Brelands aient essayé de promouvoir l’entraînement clicker pour les chiens dans les années 1940 et 1950, la méthode n’a pas réussi à s’imposer avant la fin des années 1980 et le début des années 1990.

Les fondamentaux du clicker training

Si cette technique d’entrainement parait simple en théorie, il reste que son application dans la pratique n’est pas aussi facile. La principale difficulté ici, repose sur fait que le chien est directement acteur de son apprentissage, ce qui exige dès lors de la part du maître, la faculté à accepter les initiatives de son chien et sa liberté à proposer sans nécessairement considérer cela comme de la désobéissance.

Ainsi, le clicker training exige préalablement de l’éducateur ou du maître, une perpétuelle remise en question, et un énorme travail sur la manière dont il perçoit et comprend son chien. Quoi qu’il en soit, cette méthode est basée sur deux principes fondamentaux qui renvoient en réalité, à deux conditionnements : le conditionnement pavlovien, et le conditionnement opérant.

  • Le conditionnement pavlovien ou classique a été élaboré en 1905 par Ivan Pavlov. Son principe est simple : le stimulus A (le son ou click) est l’élément catalyseur ou le signal d’introduction du stimulus B (la récompense). Ainsi, si vous déclenchez un stimulus A chaque fois que le chien répond au stimulus B et qu’il est capable par ailleurs d’accomplir le bon geste alors, vous pourrez provoquer une réponse de sa part chaque fois que le stimulus A sera déclenché seul.

 

  • Le conditionnement opérant quant à lui a été élaboré par le professeur B.F Skinner en 1938, et performé par la suite par ces étudiants Keller Breland et Marian Kruse qui épousera Keller. La définition de ce principe se situe aux antipodes de celui (stimulus/réponse) développé par Pavlov, et propose au contraire, une théorie basée sur la sélection des réponses obtenues suite à des actions posées volontairement par le maître.

Il en résultera notamment trois conséquences possibles : si l’action est positive (bon comportement du chien qui manifeste son plaisir suite au clic), le maître doit recommencer (renforcement) ; si elle est négative (le chien n’a pas réagi tel qu’on le voulait et donc, l’action est déplaisant), le maître devra l’éviter dorénavant (punitif) ; par contre, si l’action du maître s’avère neutre et sans effet, il devra l’oublier (c’est la loi d’extinction).

Toutefois, il faut souligner que de nos jours, le principe de l’éducation par le clicker-training repose en réalité sur un subtil mélange des deux principes fondamentaux sus évoqués.

De manière générale, l’entrainement basé sur le clicker training se fait en deux étapes. La première étape est celle qui consiste à apprendre à votre chien à associer le son du clicker à une récompense. La deuxième étape va ensuite reposer sur le fait que, si le chien réagit positivement et propose le comportement qui a été cliqué, son maître doit cliquer de nouveau pour lui indiquer (au chien) son intention de lui offrir une récompense pour son bon geste.

Il existe trois techniques ou méthodes positives que vous pouvez utiliser (selon l’opération à travailler et selon le chien avec lequel vous interagissez), pour entrainer votre chien à l’aide du clicker training :

  1. le leurre
  2. le shaping ou façonnage
  3. et la méthode qui consiste à cliquer un comportement que le chien offre de façon spontanée.

Le leurre : cette technique est généralement utilisée lors de la première étape pour amorcer le chien au son et l’amener à adopter une posture. Selon le principe, le maître se sert d’une récompense pour inciter et guider le chien vers la position qu’il souhaite.

C’est la règle de « Où va la tête va le corps ». Toutefois, pour que l’animal réalise l’opération qui a été leurrée, vous devez veiller à enlever rapidement le leurre au cours de l’action. Le plus difficile avec cette méthode, c’est le positionnement idéal de la récompense qui induira ou non le geste recherché.

Le shaping ou façonnage : contrairement à la technique précédente, celle-ci est basé sur le principe de la récompense de votre chien pour tout petit geste ou comportement allant dans le sens de la réalisation de la position désirée. Avec cette méthode, vous devez faire preuve de patience et surtout de générosité afin d’aider votre chien à trouver rapidement ce que vous lui demandez.

De plus, vous devez faire preuve d’une grande précision pour éviter de perdre l’animal dans trop de directions à la fois. Bien que difficile, cette technique oblige en quelque sorte le maître à cultiver davantage sa confiance à l’égard de son chien, tout comme, elle oblige en outre l’animal, à se concentrer et à réfléchir pour sélectionner et mémoriser les comportements qui sont cliqués.

Le clic d’un comportement que le chien propose de façon spontanée : ici, l’éducateur clique toute position ou comportement que le chien propose spontanément, sans qu’il (le maître) n’est préalablement exercé une quelconque influence.

En dehors du signal de la main ou de l’usage d’un mot, les accessoires que l’on utilise communément pour faire du clicker training, sont les targets. Il s’agit de sorte de cibles (petite balle, couvercle en plastique, baguette (target stick), carré de tissu, etc.) que l’on apprend au chien à suivre du museau, du regard, ou à toucher de la patte.

Ceux-ci sont très importants dans le processus de formation du chien dans la mesure où vous pouvez, soit les placer à l’endroit où voulez que l’animal se dirige, exécute un ordre ou réalise une position, soit vous en servir pour le guider dans la réalisation d’un exercice.

Que faire si votre chien n’obéit pas au clicker ?

Vous devez savoir que dans la majorité des cas, le chien entraîné au clicker aura plutôt tendance à vouloir exécuter les exercices pour lesquels il a été récompensé dans le passé. Et une chose est certaine, dès lors qu’il a compris l’indice et qu’il désire la récompense, il n’hésitera pas à adopter le comportement que vous recherchez.

Par contre, s’il ne s’exécute pas suite au click, tâchez de ne pas interpréter cela comme une attitude de désobéissance. Mais posez-vous plutôt la question de savoir s’il comprend la signification de l’indice ? Aussi, il peut très bien connaître la signification de l’indice dans l’environnement dans lequel il a été enseigné pour la première fois, mais pas dans le nouvel environnement dans lequel l’ordre a été donné.

La non réaction peut également être lié au fait que la récompense attribuée au chien la première fois pour avoir effectué le comportement n’était pas suffisamment désirée par celui-ci.

Il faut donc envisager toutes ces hypothèses avant de tirer de conclusion particulière. Cela pourrait notamment au besoin, vous aider à réviser le processus d’entraînement pour vous assurer que votre chien comprenne l’indice dans tous les environnements, indépendamment des distractions, et qu’il se sente récompenser pour l’exécution du geste voulu.

Faut-il punir votre chien s’il ne s’exécute pas ?

L’effet recherché à travers la punition en tant que méthode d’entrainement est difficilement prévisible et contrôlable. En effet, comme cela a été scientifiquement prouvé, si le fait de punir permet de réduire la fréquence d’un comportement indésirable, il reste que très souvent, cela entraîne dans le même temps un autre mauvais comportement. Il ne serait donc pas la bonne méthode à appliquer dans le cadre du click training.

De plus, dans la plupart des cas, la punition ne s’identifie pas avec un marqueur d’événement car, elle fait suite presque toujours à l’événement, et n’est que très rarement liée à un comportement spécifique. Et puis, les animaux en général et votre chien en particulier, ne perçoivent pas la punition de la même façon que vous. Pour eux, il ne s’agit ni moins ni plus, que d’un événement aléatoire et dépourvu de sens.

Il va donc de soi, qu’elle (la punition) sera moins efficace que l’usage combiné d’un marqueur d’événement et d’un renforcement positif dans le changement de comportement. En effet, la différence entre un chien qui s’exécute pour éviter la punition plutôt que pour gagner la récompense, ou alors un chien qui se comporte avec l’intention plutôt qu’avec l’habitude, est très vaste et vous devez en tenir compte.

Les bienfaits du clicker training dans l’éducation de votre chien

Le clicker training présente plusieurs avantages pour l’éducation du chien :

  1. C’est une technique de renforcement positif : le maître n’utilise que la méthode de récompense et pas la punition pour éduquer son chien.
  2. C’est une pratique d’entrainement canine claire et précise : initié au clic, cela permet à votre chien de mettre directement en valeur le bon comportement.
  3. Aussi, c’est un moyen de communication très performant qui vous permet de marquer avec précision, le moment où votre animal réalise l’exercice que vous attendez de lui ;
  4. Puis, le clicker training est une méthode qui implique directement votre chien : il est un acteur direct de son éducation ; celle-ci met également en avant la simplicité : le son du clicker est très reconnaissable pour l’animal. Votre chien n’aura aucun mal à associer rapidement le clic à la réussite d’une action, etc.

Combien coûte un clicker pour chien, et où le trouver ?

Le clicker pour chien n’est pas un objet très complexe. Il est disponible à tous les prix. Même s’il faut rester raisonnable dans votre achat, celui-ci dépendra bien évidemment de votre budget. Notez toutefois globalement, que la grande majorité des clickers sur le marché coûtent moins de 5 euros.

Vous les retrouverez facilement dans les animaleries, mais vous pouvez également les achetez sur le site Amazon et vous les faire livrer dans les plus brefs délais.

Conclusion

Au final, le clicker training est une technique d’entrainement simple et efficace qui vous permettra de passer de bons moments avec votre chien, de consolider la relation d’amour qui vous lie tout en lui apprenant les bons comportements. En changeant la vie de votre chien, c’est aussi la vôtre que vous impacterez positivement, car de par ses principes fondamentaux, le clicker training au-delà d’être une méthode de formation, c’est une philosophie !

 

© manfredxy – Fotolia.com