Plusieurs lecteurs du blog me posent des dizaines de questions par jour sur l’éducation de leurs chiens ou chiots et j’essaye de faire tout mon possible pour satisfaire un grand nombre d’entre vous soit en répondant dans un commentaire ou à travers un article comme c’est le cas aujourd’hui.

Pour pouvoir répondre à un maximum de questions de votre part, je voudrais vous faire partager un guide pratique et très complet de l’auteur Yann Belloir  « eduquer son chien en 220 questions« .

 

comment eduquer son chien en 220 questions

 

J’ai lu ce livre et j’affectionne particulièrement. On y trouve 220 questions et 220 réponses courtes mais précises et qui vous permettent de trouver des solutions. Voici 15 extraits ci-dessous :

 

Comment eduquer son chien en 220 questions ?

 

1. Comment choisir la taille de son chien ?

La plupart du temps, il vaut mieux choisir un chien qui correspond à son cadre et son lieu de vie. Même si on craque pour la prestance des Saint-Bernard, la cohabitation avec ce type de chien dans un petit studio de 20 m2, en plein centre-ville, peut s’avérer quelque peu problématique.

N’oubliez pas non plus, qu’en tant que maître, vous devrez être capable de refréner les ardeurs de votre animal lorsqu’il tirera sur sa laisse. Évitez donc les gabarits difficiles à maîtriser.

 

2. Quelle race de chien faut-il choisir ?

Il y a des races de toutes les tailles, certaines races comme le caniche possédant même trois tailles différentes. Chacune a ses spécificités morphologiques et caractérielles. Votre chien doit correspondre à vos désirs tant sur le plan esthétique que comportementale.

Pour choisir, il convient auparavant de bien vous renseigner sur la race.

 

3. Où puis-je me renseigner sur une race de chien en particulier ? 

La meilleure façon de se renseigner sur une race de chien en particulier, c’est de s’adresser aux clubs de race officiels. Vous y trouverez des amoureux de la race qui vous intrigue qui répondront de bon coeur à toutes vos questions et vous aideront parfaire votre choix.

Vous pouvez également vous adresser à eux pour obtenir les coordonnées d’éleveurs professionnels appréciés.

 

4. Quel budget peut-on consacrer à l’achat de son chien ? 

En fait, il n’y a pas de tarifs prédéterminés, cela varie en fonction de la race et de la lignée du chien en question, mais aussi en fonction de celui qui vous vend le chien. Un chien se trouvant chez un éleveur renommé peut valoir plus cher qu’un animal proposé en animalerie.

L’acquisition d’un chien peut coûter très cher (de 300€ à plus de 1500€ chez certaines races) ou presque rien (en refuge).

 

5. Comment tester le chiot qui nous intéresse ? 

Il existe plusieurs tests qui permettent de déterminer très vite les aptitudes naturelles d’un jeune chien. Grâce à des exercices simples et facilement exécutables (réaction au bruit, observation au sein de la meute, comportement avec l’homme…), vous allez pouvoir  déterminer les traits de caractères principaux du chiot qui a su attirer vos faveurs et vous faire une petite idée sur sa personnalité.

 

6. Comment trouver un bon éleveur professionnel ? 

Généralement, les meilleurs éleveurs sont connus et ont pignon sur rue. Renseignez-vous auprès du club de la race qui vous intéresse pour avoir les coordonnées des éleveurs les plus renommés près de chez vous. Pour juger du sérieux et des compétences d’une personne, il y a un indice qui ne trompe pas : l’éleveur qui tient à ses chiots prend toujours le temps de s’informer sur les propriétaires potentiels avant de les céder.

 

7. pourquoi faut-il éviter les animaleries ? 

En achetant un chien en animalerie, vous aurez du mal à vous informer sur ses conditions d’élevage. Il est essentiel de pouvoir rencontrer les parents d’un chiot pour avoir une idée des proportions qu’il aura une fois adulte et pour déceler d’éventuelles tares génétiques.

D’autre part, en animalerie, à cause de l’isolement, les chiots ne sont pas socialisés et développent souvent des troubles comportementaux.

 

8. Quel âge doit avoir un chiot pour en faire l’acquisition ?

En France, un chiot ne peut être légalement vendu qu’à partir de huit semaines. Si vous adoptez un chiot âgé de six semaines, il y a de fortes chances que ce dernier développe à très court terme des troubles comportementaux. Il est généralement conseillé d’acquérir un chien à dix semaines lorsque l’on est novice en la matières, car passé douze semaines, il a fini sa période de socialisation.

 

9. Quelles sont les précautions à prendre avant l’achat ? 

Avant toute transaction, il convient de bien vérifier l’état de santé de votre futur chiot avec un examen (qui ne remplacera pas la première consultation chez un vétérinaire juste après l’acquisition). Observez sa façon de se comporter avec les autres chiots de la portée.

Faites également attention à sa façon de se déplacer. Veillez aussi à ce que sa mère et lui aient bien été vaccinés et vermifugés.

 

10. Quel est le meilleur moment pour aller chercher votre chien ? 

Votre chien va avoir besoin de votre présence lors de son arrivée chez vous. Il n’est pas bon de laisser un chiot seul juste après  son « transfert ». Il est donc recommandé pour les gens qui travaillent pendant la journée d’aller chercher leur nouveau compagnon au début du week-end et en évitant d’aller le chercher en fin de journée pour qu’il puisse se familiariser avec son nouvel environnement.

 

11. Comment faut-il faire pour le retour en voiture ? 

Il est généralement conseillé de se faire accompagner par quelqu’un lorsque l’on va chercher un chiot pour le ramener chez soi. En effet, la plupart du temps, ces jeunes chiens prennent pour la première fois de leur vie ce moyen de transport et se retrouvent malades durant le trajet.

En laissant à quelqu’un la conduite du véhicule, vous serez tout à votre animal de compagnie déjà passablement stressé.

 

11. Que va faire un chiot à son arrivée chez vous ? 

 À son arrivée dans son nouveau foyer, votre chiot va uriner. Eh oui, même si le trajet ne dure pas très longtemps, votre animal, angoissé et stressé par ce voyage impromptu, ne pourra se retenir plus longtemps et va donc, fort logiquement, faire ses besoins.

C’est également l’occasion pour lui de trouver ses toilettes personnelles. Évitez donc de l’amener tout de suite dans votre salon.

 

12. Que faut-il vérifier dans la maison ? 

Votre chien, surtout lorsque ce n’est qu’un chiot, est un animal de compagnie curieux de tout et qui arrive dans un tout nouvel environnement. Voilà un terrain de jeu à la mesure de ses envies. Pour éviter les accidents, veillez à bien rendre inaccessible tous les produits domestiques dangereux qu’il pourrait ingérer.

De même, si vous avez des enfants, faites attention aux billes et figurines en tout genre.

 

13. Que doit-on prévoir pour son arrivée ? 

Votre chiot n’aura pas besoin de grand-chose, du moins, pas au début. Il lui faut un panier, une couverture, un tissu avec son précédent foyer, un bol pour l’eau, un collier et une laisse. Bien entendu, pour éveiller ses sens et entamer vos premières interactions, vous pouvez également prévoir jouets.

Les produits d’hygiène de vie peuvent compléter cette liste.

 

14. Comment préparer les autres membres du foyer ? 

Lors de son arrivée dans son nouvel environnement, votre chiot va avoir besoin d’un peu de temps pour s’acclimater et prendre ses repères. Même s’il est trognon et vraiment adorable, Il faut que les autres membres du foyer comprennent bien que pendant les premiers jours suivant son arrivée, il a surtout besoin de tranquillité plutôt que de câlins.

Il va donc falloir prendre son mal en patience.

 

15. Qu’est-ce que la nourriture de transition ? 

Pour éviter les troubles alimentaires à votre chien, il va falloir que vous notiez bien ce que lui donnait son ancien propriétaire. De cette façon, vous pourrez lui donner sa nourriture habituelle, tout en le préparant progressivement à changer de régime alimentaire.

Il arrive souvent que le chiot ne mange pas les premiers jours suivant son arrivée à cause du stress. Laissez-le prendre confiance.

 

Et 205 autres questions/réponses vous attendent…pour éduquer, accueillir, alimenter et soigner votre chien.

 

Acheter « Eduquer son chien en 220 questions » sur amazon :