Comment éduquer son chiot à la propreté avec la cageEn France beaucoup de maîtres considèrent la cage comme un accessoire pas vraiment utile pour éduquer son chiot à la propreté.

En revanche il en est tout autre dans l’esprit des américains, qui pour eux, ce processus de confinement est très bénéfique pour apprendre les bons réflexes de la propreté.

En ce qui me concerne, j’ai initié des dizaines de chiots avec la cage et le résultat est sans appel.

Si l’apprentissage est fait correctement, alors je peux vous assurer que votre chiot appréciera la cage et la considéra comme sa propre maison.

Nous allons voir ci-dessous les étapes nécessaire pour habituer et éduquer son chiot à la propreté avec la cage.

 

Comment éduquer son chiot à la propreté avec la cage ?

 

1 étape – Préparation de la cage

a) Choisir la cage

Pour un résultat optimal, je vous conseille la cage en métal Jaula sur Wanimo, entièrement pliable et pratique pour éduquer son chiot à la propreté. Elle représente un refuge rassurant, dans lequel il peut dormir et l’associer à son territoire. La cage Jaula permet également de traiter chez le chien, les cas d’anxiété de séparation mais aussi les destructions à la maison.

Essayez de choisir une taille appropriée pour que le chiot puisse avoir l’espace nécessaire pour rester debout, s’asseoir, et s’étirer.

 

b) Rendre la cage confortable

Placez au sol de la cage une couverture ou un coussin, Si votre chiot a déjà un lit avec lequel, il est déjà habitué, utilisez-le ! L’idée est de créer un endroit confortable et de rappeler à votre chiot que la cage est un lieu dans lequel il peut se sentir bien.

Si votre petite boule de poil urine sur la couverture ou coussin, assurez-vous de la retirer aussi vite que possible pour éviter que cela se reproduise.

 

c) Donner de l’eau

Ceci est particulièrement important si vous prévoyez de laisser votre chien confiné pendant plus de deux heures. Si votre chiot fait du gâchis avec l’eau, prenez un distributeur d’eau.

 

d) Rendre la cage attrayante

Placez son jouet préféré à l’intérieur de la cage, attention il est important de prendre un jouet robuste et solide afin que votre chiot ne s’étouffe pas avec. Vous avez aussi la possibilité de placer quelques friandises sous la couverture ou son coussin.

 

2 étapes – éduquer son chiot à la cage

a) Placer la cage dans un endroit fréquenté

Il est préférable de mettre la cage dans un endroit fréquenté. En la plaçant dans une zone de passage comme la cuisine ou le salon, votre chiot va associer son enclos à la présence humaine plutôt que d’être complètement solitaire et isolé dans le garage…

Pour éviter que votre chiot associe la cage à une séquestration, je vous conseille de laisser la porte ouverte pendant environ 3 jours. c’est de cette façon qu’un lien de confiance s’installera.

 

b) Utiliser le renforcement positif

Je vous déconseille d’utiliser la cage pour enfermer votre chiot après une bêtise. Cet accessoire doit-être seulement un lieu de détente et de sécurité.

Pour que votre chiot puisse rentrer dans sa nouvelle maison, vous devez lui apprendre à l’aimer. Pour cela, prenez des friandises appétentes et commencez à les jeter à l’intérieur et de préférence à l’entrée.

C’est de cette manière que vous allez rendre la cage attractive pour votre chiot.

N’oubliez pas de toujours le féliciter à chaque fois qu’il rentre de lui même. Vous pouvez également jouer avec lui, prenez son jouet préféré et jetez-le à l’entrée de la cage, puis au milieu et pour finir au fond.

N’essayez jamais de le tirer en force, sinon il en garderait un mauvais souvenir.

 

3 étapes – nourrir son chiot dans la cage

a) Repas dans la cage

Une fois que votre chiot est à l’aise et qu’il rentre de lui même dans sa nouvelle maison, commencez à placer son repas au fond de la cage, si vous voyez qu’il se nourrit en étant à l’aise, refermez la porte délicatement pendant qu’il mange et ouvrez-la dés qu’il aura fini son repas.

Faites cela pendant quelques jours, ensuite essayez d’augmenter la durée en laissant la porte fermée. N’oubliez pas qu’un chiot urine très souvent après chaque repas.

 

4 étapes – apprendre à son chiot à rester seul

a) Soyez à la maison

Il est hors de question de laisser seul son chiot du jour au lendemain pendant plusieurs heures d’affilées avant de l’avoir familiarisé avec la cage.

 

b) Augmenter la durée

Augmentez lentement le temps dans la cage. Lorsque votre chiot va s’asseoir tranquillement juste après son repas, absentez vous pendant une dizaine de minutes. Sortez-le et amenez le faire son pipi dehors, ensuite revenez et laissez-le à nouveau dans sa maison une vingtaine de minutes, répétez le processus plusieurs fois par jour en augmentant progressivement la durée.

 

c) Laisser votre chiot seul

Commencez à quitter la maison. Lorsque votre chiot se sent à l’aise d’être seul dans la cage pendant plusieurs dizaines de minutes, sortez de la maison sur une courte période.

Attention de ne pas faire une scène si votre chiot urine en votre absence car il associera RETOUR = PUNITION. Au début de l’apprentissage de la propreté, il est important de sortir son chiot environ toutes les deux heures et dix minutes maximum après chaque repas.

 

 

© cynoclub – Fotolia.com