Pour ceux qui ne connaissent pas du tout l’Akita Inu, cette race primitive très ancienne est originaire de la préfecture du Japon. L’Akita possède une ossature robuste et bien proportionnée. Il peut peser entre 30 et 50 kilos pour une taille allant de 58 à 70 cm.

Malheureusement certaines personnes malveillantes profitent de sa forte constitution pour l’utiliser comme chien de combat. Dans son pays, l’Akita inu est considéré comme un trésor national, ce qui veut dire que les Japonnais préservent cette superbe race.

 

comment éduquer un akita inu

 

Attention à ne surtout pas confondre avec l’Akita Américain comme le montre la photo ci-dessous :

Comment éduquer un akita inu

 

Encore méconnu en France, jusqu’à la sortie du film Hatchi avec l’acteur Richard Gere, on assiste à une véritable déferlante, un peu comme le Jack Russell Terrier dans le film The Mask avec Jim Carey dans les années 90.

Et justement pour éviter tout débordement sur son effet de mode, j’ai décidé avec l’accord d’un connaisseur d’Akita Inu, Reda du blog Guide-du-chien.com de rédiger un article pour déclencher la sonnette d’alarme.

 

Voici la bande annonce du film Hatchi

 

Ne choisissez pas un Akita Inu pour sa popularité actuelle

Si vous voulez acquérir les yeux bandés un Akita Inu simplement parce qu’il est apparu dans un film hollywoodien, alors je vous le déconseille absolument. Avant d’apporter chez soi un Akita Inu, il est important de tout savoir sur cette race (défaut, caractère, comportement, éducation, tempérament…), c’est la moindre des choses.

Justement nous allons voir ensemble et maintenant comment éduquer un Akita Inu ?

 

Comment éduquer un Akita Inu ?

 

La sociabilisation et la socialisation de ce chien primitif

Avant d’éduquer un Akita Inu, il est important de comprendre son comportement pour ensuite le prendre du bon côté. L’Akita Inu est une race primitive très méfiante des étrangers, il essayera de les éviter en jetant un regard attentif et supérieur. C’est pour cette raison que je vous conseille de le socialiser dès son acquisition en élevage.

En revanche, il peut être très doux, affectif… avec les membres de la famille, mais attention car l’Akita aime aussi sa tranquillité, trop de perturbation peut le rendre de mauvais poils.

En ce qui concerne les congénères, l’Akita Inu manifeste un comportement particulier, il a tendance à dominer assez facilement les autres chiens du même sexe. Je vous déconseille de faire cohabiter un autre mâle avec votre Akita Inu sous le même toit, c’est comme marcher sur un terrain miné.

Comme l’explique très bien Reda dans son article sur l’Akita, «plus tôt vous habituez votre Akita Inu avec les congénères, mieux ça sera pour lui et pour vous».

 

Les bases de l’éducation canine

Ne croyez surtout pas qu’on éduque ou dresse un Akita Inu comme un Berger, il ne faut pas rêver ! C’est avant tout un chien Samouraï !

Cette race aime la contradiction et croyez moi dans le passé j’en ai fait les frais en tant qu’éducateur canin professionnel. C’est pour cette raison qu’il est impératif de comprendre le comportement de l’Akita Inu avant de commencer son éducation.

Si vous avez l’intention d’acquérir un Akita Inu adulte et de le lâcher quelques jours après, alors je vous le déconseille sauf s’il répond correctement au rappel du maître dans n’importe quelles situations. Je vous suggère de commencer l’apprentissage du rappel le plus tôt possible en favorisant toujours le renforcement positif, n’attendez pas que votre Akita Inu soit adulte pour commencer à lui apprendre le rappel.

Si vous avez l’intention d’éduquer votre Akita Inu en favorisant le renforcement négatif, alors je peux vous assurer que vous allez plus rien en tirer.

Voici une petite expérience personnelle et professionnelle, début des années 90, j’ai eu l’occasion d’éduquer quelques Akita et pour être honnête avec vous je ne connaissais rien en cette race indépendante venue du pays du soleil levant.

Dès le départ, j’ai fait l’erreur d’éduquer L’Akita comme un berger en employé en plus le renforcement négatif et croyez moi sur parole, j’étais face à un mur en béton. Plusieurs années après, j’ai très vite compris mes erreurs et rectifié mon approche.

Quand un Akita Inu ne veut pas, il vous le fera bien comprendre et sérieusement ! Ça ne sert à rien de pousser le bouchon pour gagner la paire de manches, vous perdez votre temps.

 

 

Conclusion

Ne vous laissez pas influencer par les films américains… avoir un Akita Inu dans sa vie est un engagement sérieux, vous devez vous comporter en futur maître responsable. Malheureusement dans notre pays, il y a beaucoup de chiens abandonnés, de nombreuses personnes prennent des chiens de race d’un coup de tête parce que c’est un phénomène de mode.

Ça fonctionne pas comme cela, à la base, il faut d’abord avoir un véritable coup de foudre pour l’Akita, ensuite essayez d’apprendre à connaître ces défauts… pour mieux le comprendre.

Pour plus de conseils (comportement, éducation…) sur l’Akita Inu, je vous invite à vous rendre sur le blog de Reda en cliquant ici

 

© Dogs – liliya kulianionak – Fotolia.com

 

    32 replies to "Comment éduquer un Akita Inu ? Le chien primitif le plus particulier"

    • Audrey

      Bonjour voilà mon compagnon et moi venons d’acheter une akita inu de 3 mois et demi casi 4 quoi et j’avais une petite question à vous posez? Voilà j’essaye de promener ma petite akita mais petit problème elle ne veut pas du tout avancer seriez vous me donner quelques petites astuces pour pouvoir profiter de c’est beaux moments?
      Merci beaucoup

    • johanna

      bonjour
      nous venons d’acquérir un Akita Inu, il a 2 mois et 1 semaine… il est simplement adorable. J’ai juste une question concernant les balades… en fait il aime sortir mais il renifle tout et tente de manger tout ce qu’il trouve par terre (il a assez de nourriture dans sa gamelle pourtant… parfois il en laisse même!)… les promenades sont pénibles pour nous car il n’avance pratiquement pas… il passe son temps à renifler!
      Autre petite question, que faut il faire pour qu’il arrête de « mordre » lorsqu’on joue avec lui? on lui dit de faire doucement et il relâche, mais quand on lui dit stop il n’arrête pas toujours… il a des jouets… et lorsqu’il devient trop brute on lui dit non sèchement et on ne joue plus… y a t il autre chose à faire?
      Merci pour vos conseils.

    • Alexandra

      Bonjour, j’ai un Akita inu de 2ans et demi. Quand il était petit j’ai réussi à avoir un rappel nickel avec mon chien mais passer la barre des 1ans beaucoup d’ordres de bases ont été remis en question, le caractère têtu de l’Akita a pris le dessus 😉 , j’ai réussi à les réintégrés pour la plupart mais le rappel à vraiment était compliqué et je n’ai plus de rappel sur lui. Quand je le lâche dans un espace entièrement clôturé pas de soucis mais dès qu’i n’y à plus de barrière là c’est terminer. J’aimerais vraiment réussir à lui réapprendre le rappel, parce que même si ils sont assez « pato » ils ont des moments ou ils ont besoin de piquer de grand sprint et je ne suis pas toujours à la hauteur pour le suivre et même avec une double longe de 5mètres ce n’est pas assez. Comment puis-je faire pour que le rappel soit à nouveau opérationnel. Dans l’attente de lire vos conseil je vous souhaite une agréable journée. Cordialement.

    • Julien

      Sandy.

      Tout d’abord il faut pas non plus en faire tout une caisse! Un akita est un chien tout comme un berger allemand. Le berger allemand comme l’akita a des defauts liés a sa race de type berger.
      Que votre chien soit croisé berger/akita est a prendre en compte mais ne doit pas changer les fondamentaux de l’education :
      La socialisation
      L’apprentissage de la frustration ( Non!, tu laisses…)
      Les « ordres de base »
      Les longues promenades en liberté
      L’apprentissage par renforcement positif
      Ne pas utiliser la violence
      Le rappel est toujours une bonne nouvelle.

      Exemple de defaut du BA : protection excessive (ne lancer pas de balles ni de baton qui pourrait le rendre obsedé et possessif envers les objets) par exemple. Ou son instinct de regulateur croisé avec un akita pourrait facilement degenerer… (Le socialiser+++)

      Qualité du BA : dependant au maitre+++ et suivi naturel proche.

      Là où il va falloir mettre l’accent est sans nulle doute la socialisation : ballades en liberté avec d’autres chiens differents : aller aux bons endroits où les gens laches leurs chiens.
      Ne soyez pas le genre de maitre qui exige une marche au pied robotisée en toute circonstance. Appeler votre chien de temps en temps quand c’est facile pour lui de reussir et felicité le +++ avec une voix gaga…

      Achetez des livres ! Dont celui de Nicolas Cornier.

    • sandy

      Bonjour, je souhaiterai savoir comment doit on éduquer un Aquita quand celui ci est croisé avec un berger allemand ?
      En effet doit on prendre l’éducation d’un Aquita ou celle d’un berger ? Si quelqu un peut me donner des conseils ….

    • Julien

      Van thiegem.

      N’utiliser pas de sanction physique. Votre chien risque de devenir craintif, et donc agressif.

      Un simple Non! Doit suffir et rediriger le vers un bon comportement pour le feliciter…. Et lisez les posts d’avant….

    • Julien

      Re ps : les objectifs d’avoir un akita en liberté partout demande une complicité et un boulot enorme.
      Mais en fonction du caractere intrinseque de votre chien cela peut prendre jusqu’a 4 ans. La mienne a deux ans et je commence a peine a voir le resultat de certaines choses bossées depuis plusieurs mois mais j’ai des objectifs exigents…

      Exemple : arreter le jeu avec un autre chien, arret d’une bagarre, tu laisses ce chien à la premiere demande.

    • Julien

      Ps: il va sans dire qu’avant de demander quelque chose a un chien on doit lui apprendre les mots que l’on emplois hein….

    • Julien

      Bonjour, je vais encore ecrire un pavé….

      « Van thiegem »

      N’utiliser jamais la force avec votre akita! Sous peine de voir apparaitre rapidement des troubles du comportement (chien craintif et donc fuyant ou agressif).

      Si le chien demande de l’attention, ou est exciter a la maison(regard, quemendage, aboiement en vous regardant) ignorer togalement le chien, il n’existe pas. Il finira par renoncer et se posera. C’est lorsqu’il est calme coucher dans son coin qu’on l’appel pour lui donner une petite friandise, le faire monter sur le canaper a cote de vous pour une sieste coller a son maitre, jouer un peu ou simplement s’assoire a coter de lui et le caresser puis on coupe l’interaction dès qu’il commence à s’exciter.

      Si il a peur ou vient de subir un stress :ignorez totalement.

      Si il commet ou tente de faire une « betise » ( poubelle, vol, mordre un meuble) on le contrarie verbalement : Non!! Et on le redirige vers un comportement souhaitable : il mord un pied de table : Non!!! Ou hein hein!!!! Il doit etre surpris et arreter Puis on lui donne son os a mordre et on le felicite de ce bon comportement.

      Propreté : on ignore totalement les pipis a la maison et on nettoit hors de la vue du chiot. En parallele on le sort souvent et on recompense +++ les besoins fait à l’exterieur.

      J’ ai eu temoignage hier matin d’une personne qui a pris un akita dans un elevage où on lui a conseillé de frapper son chien avec un journal pour le punir!!! Le chien a 7 mois et est dejà insortable et port de museliere : agressivité envers les autres chiens, et meme ses maitres!!!!

      Ne soyez pas le maitre qui donne des « Ordres »! (Au pied!, pas bouger, fait pas si fait pas ça, depeche toi!)fermez votre gueule d’humain qui comprend rien et observer.

      Pas bouger = attends
      Au pied = viens!
      Non = tu laisses ou arrete

      On felicite son chien a chaque fois qu’il s’execute meme si cela a pris du temps.mais il faut etre ferme! : j’ai demander quelque chose, je ne lâche rien quitte a monter le ton.

      Si vous vouliez un chien robot, soumis a la brutalité, satisfaisant un complexe personnel d’inferiorité fallait prendre un malinois.

      Soyez celui qui Communique avec son chien : medor! Le chien me regarde pas ? Medor !!! Le chien me regarde. Viens! Ouiiiiii!!!+ recompense

      Soyez le maitre calme et detendu, qui demande pas qui ordonne.

      A long terme cela portera ses fruits et vous aurez un chien joyeux, heureux d’etre avec vous et pas ailleurs et vous aurez un chien tres a l’ecoute favoriser le suivi naturel lorsque votre chien est en liberté. Ne l’appelez pas tout le temps! Inquietez le!

      Promenez le dans les bons endroits, où les gens promenent leurs chiens sans laisse, ne rattachent pas et laissent les chiens etre des chiens!
      Cherchez vous trouverez!
      Pour ceux qui habitent Paris : bois de boulogne direct ou vincenne.

      Votre akita doit rencontrer un maximum de congeneres de toutes tailles, races, caracteres, surtout des chiens matures qui vont lui donner une bonne raclé si il se comporte mal.
      Il faut faire cela tres tot car l’akita a une croissance rapide et devient vite imposant pour les autres chiens qui n’oseront pas le contrarié meme si il faute.

      Ignorez votre chien lorsqu’il croise des chiens, surtout si il vient de subir un stress, une regulation de la part d’un congenere.

      Si le chien avec lui semble de faible caractere, intervenez si votre chien ne respecte pas les signaux d’appaisement de l’autre…tu laisses! En le leurrant avec une friandise au debut pour le sortir du jeu par exemple puis le laisser repartir…etc

      Bref on va pas ecrire un manuel d’education, des personnes tres competentes on dejà ecris de nombreux livres (thierry bedossa, ian dunbar, nicolas Cornier)

      Dsl pour la pub mais pour le chiot rien ne vaut le livre de Cornier. Videos sur daylimotion a voir, ecouter et revoir.

      Pour ceux qui douteraient, rdv sur mon facebook. ( julien Albar)

    • Van Thieghem

      les akita ont ils des problème physique le mien cri toujour quand je le gronde et que le prend par la peau du coup ?? merci

    • Julien

      La socialisation de l’akita : l’akita doit etre eduquer en fonction de ses « defauts » si l’on veut un chien equilibré. L’akita a pour reputation d’etre associable avec ses congeneres surtout du meme sexe. La socialisation du chiot : l’akita dès son acquisition doit etre mis en contact avec ses congeneres. Il faut aller dans les bons endroits ou les gens promene leur chiens sans laisses. S’assurer que son akita voit des chiens differents et nombreux chaque jour : des chiens stables et equilibrés et de caracteres et d’ages differents. J’evite de laisser jouer mon jeune chien avec des chiens qui ont des troubles du comportement ( hyperactivité, agressivité, peureux…) mais je favorise les chiens calmes, pourquoi pas regulateurs, joueurs, mature et immature, petit, gros, poils longs, poils court, oreilles dressées et tombante et de toute les couleurs. Si j’interdit parfois quelques rencontre, mon akita ne doit en aucun cas etre couper des autres chiens quelques soit le moment de sa vie, surtout au debut, ne pas attendre qu’il soit trop tard. Il rencontre des dizaines voires des centaines de chiens lors de promenade dans les bois, forets… Et je favorise ces rencontres. Je n’hesite pas a prendre ma voiture plusieurs fois par semaine pour de longue promenade aux bons endroits si j’habite en centre ville ou dans la brousse loin des autres.

    • Julien

      Re bonjour. Je reviens ajouter quelques conseils. Mon akita ayant une vingtaine de mois : changement de comportement. Voila, ma femeĺle mûrie et commence à prendre plus d’indépendance et elle qui a été hypersocialisé a agressé trois chiens il y’a quelques semaines. (Rien de grave, pas de morsure mais tout de meme inacceptable), plus de reponse au rappel… Bref le temoignage identique de beaucoup de proprietaire d’akita. Alors que faire : Ne perdez pas votre sang froid. Posez vous quelques questions objectives : Mon akita ne repond plus au rappel, et n’obeit plus a la contrariété (c’est l’adolescence) : remettre le chien en longe qui traine par terre. Utiliser la longe seulement quand le chien est en faute avec ou sans paroles : exemple : je retravaille le tu laisses avec la longe et une recompense exceptionnelle. Si mon akita tente d’aller faire sa vie ailleurs je mets le pied sur la longe pour mettre un petit choc sans rien lui dire et je l’appels avec anthousiasme et mouvements puis le felicite chaudement. Si il se dirige vers un chien avec une attitude assertive, je met le pied sur la longe pour mettre un choc. Puis je lui demande de s’assoire gentiement et calmement le temps de voire son poil se déshérisser puis je l’autorise a nouveau a y aller. Si il a un comportement agressif envers un congenere je ne laisse rien passer : le mieux selon moi est de mettre un precedent avec une sensation desagreable+contrariété verbale en meme temps. Cette intervention se fait au moment meme ou le chien passe a l’action ( trop tot on provoque l’agression et on a l’effet inverse dans l’education). Cette forte contrariété pour etre efficace doit faire arreter immediatement son chien. Tout de suite apres on fait barrage entre les deux chiens face a notre chien et on lui demande fermement mais en chuchottant de s’assoir ou s’implement en levant le doigt. Cela a pour effet de calmer tout le monde, si vous continuez a crier, cela crispe les deux chiens qui risque de repartir a l’attaque. Eloignez les deux chiens calmement et en silence. Une fois les deux chiens calmés, surtout l’agresseur, apres quelques minutes Vous pouvez vous assurez que les chiens se « réconcilie » par le partage d’une ressource : on montre une friandise et on dit le nom du chien a qui on donnera la friandise chacun leur tour. On observe les reactions et si tout se passe bien on peu faire se partage en les rapprochant. Puis si tout se passe bien, les lacher de nouveau en longe pour s’assurer que cette rencontre finisse par quelque chose de positif. Les chiens la plupart du temps vont s’envoyer mutuellement des signaux d’appaisement en s’evitant tout simplement. Pour le rappel et le suivi naturel, iĺ faut Renforcer son attachement, et rester calme et enjoué tout le temps. Jouer avec votre akita a des nouveaux jeux inedit a l’exterieur, ressortez des friandises rares et a fort pouvoir renforcateur. Mais ne lui donner que rarement quand il s’est montrer tres attentif en alternance avec d’autres moins rares. Le suivi naturel doit etre alterner avec des moments de jeux complices pour renforcer le lien. Les rappels sont rares si le chien reste dans nos sillages, sinon on met le pied sur la longe et on rappel (avex la longe il n’y a pas d’echec). Le rappel ce n’est pas de « l’obéissance » c’est de la « complicité », de la « communication ». La longe permet aussi au maitre de se detendre interieurement et d’etre plus efficace( car souvent on a pas le meme comportement quand son chien est en longe et on croit souvent a tort que le chien obeit mieux en longe car il sait qu’il est attaché : si la longe est legere et n’est pas tenue le chien ne fait pas de difference)

    • Julien

      Oui tout a fait. De toute maniere il fait etre le chef, mais ne pas etre un tyran!! Meilleur sera le caractere de votre chien. Le mot « dominant » de toute maniere donne une vision du maitre erroné pour beaucoup de gens qui pensent qu’il faut hurler sans cesse sur leur chien pour se faire obeir. Alors que les seuls moments ou il faut »gueuler » un bon coup est pour contrarié le chien lorsqu’il commet une action indésirable exemple : fouiller dans la poubelle, courrir vers un autre chien sans permission, manger des trucs par terre… bref une action volontaire du chien qui a deja appris que c’etait interdit. On peut aussi eliminer un « comportement indesirable » par une sensation desagreable sans avoir a user de colere: exemple : saut sur les gens qui persistent malgré les tentatives de contre conditionnement positif.on peut ainsi mettre sa main pour que le chien se cogne comme si il y’avait un plafond imaginaire (sans gronder le chien ni le regarder) et l’appeler tout de suite et lui donner une friandise pour lui montrer que tout va bien, que rien ne s’est passé, il s’est juste cogner.(comme un enfant qui touche un four brulant, ne recommencera plus sans meme qu’on l’est engeulé).voila comment il faut agir avec un akita, moins on se fache, plus la complicité reste. Mais quand il faut gueuler, bah faut gueuler….

    • Julien

      Je me permets de rajouter ceci : l’akita est une eponge à émotion. Il lui faut un leader, qui sait où aller dans l’éducation de son chien. Si vous n’etes pas sure de vous, un akita le saura! Plus qu’un autre chien. C’est pour cela que je déconseille fortement ce chien aux personnes de nature anxieuse, peu sûre d’elle etc… Demandez à vos amis ce qu’ils pensent de vous, si vous etes quelqu’un d’heureux dans la vie,souriant, dynamique, que les gens ont envie de voir souvent… Alors vois etes un bon candidat. Si au contraire vous etes souvent en difficulté devant les soucis de la vie quotidienne et que vous etes un peu pessimiste… Je vous deconseille l’akita inu.

    • Julien

      Bonjour. Pour témoignage : je possede une akita inu et la première chose que je peux vous dire : l’akita inu ressemble à un chien. Mais niveau comportement, cela n’en ai pas un… En tout cas pas comme un toutou a sa mémère ou un chien de berger. Au début lorsque le chien est chiot : il semble facile a éduquer, il obeit bien dès lors qu’on lui apprend les ordres par le renforcement positif et les limites par : le non! Ou encore mieux Laisse!(je vous renvois au livre de nicolas cornier). J’ai fais beaucoup d’erreur au debut, et malheureusement il est tres difficile de rattraper ces erreurs avec un akita. Je conseils tres fortement de lui apprendre le suivi naturel dès ces deux mois et le rappel. Attention comme moi, beaucoup de proprio d’akita passe leur temps a entrainer leur chien au rappel: enorme erreur : l’akita aime la nouveauté, la rareté, il faut pas tout le temps lui dire au pied! Assis, couché…. Il va vite etre saoulé d’entendre votre voix (jouer la carte de la rareté de votre attention pour que votre chiot de 2 mois soit fixé sur vous). Un akita n’oublis jamais!!! Revenir vers vous est toujours toujours toujours une bonne nouvelle. Il suffit d’une fois pour bousiller éternellement le rappel. Exemple : n’appeler pas le chien pour le brosser, le disputer ou pire le frapper!!! Par contre dès lors qu’il a appris un ordre et que vous êtes sure Qu’il a compris ce que cela voulais dire, il doit etre executé, soyez ferme, la dessus. L’ordre le plus important apres le rappel, est l’ordre de contrariété : Tu laisses! Apprenez lui avec des friandises puis un jouet puis avec ses congeneres, une odeur(c’est parfois plus difficile avec les odeurs, car l’akita a une truffe a la place du cerveau, et fera sa life sans laisse et explorera son environnement plutot que de suivre son maitre comme un bon toutou). Cet ordre signifie qu’il doit renoncer a ce qu’il est en train de faire pour ce concentrer sur vous, une sorte de « non » mais passe partout, cet ordre doit etre executer immediatement, soyez sans laxisme! Le jour ou vous aurez besoin de cet ordre pour stopper une bagarre, vous serez bien content. Célebrer votre akita a chaque fois qu’il vous obéît et encore plus avec une friandise lorsqu’il s’exécute rapidement du premier coup. Attention!! Un chiot akita est tellement mignon a deux mois qu’on a tendance inconsciemment a se laisser aller (c’est ce qui s’est passé pour moi). Attention aussi à la mode du renforcement positif a 100%. Cela ne veut pas dire que votre chien doit faire ce qu’il veut!!!!! Cela signifie que vous devez lui apprendre les bonnes manieres par le renforcement positif (attention à la nuance!).la socialisation : un akita pour etre sociable(ou plutot pour limiter la casse a l’adolescence) doit rencontrer de bons chiens equilibrés, des joueurs mais aussi des plus calmes pour lui apprendre les bonnes manieres, travaillez en parallele l’ignorance des autres chiens : votre akita doit attendre votre signal pour aller a la rencontre d’un congénère car plus tard bonjour les degats! Souvent refuser lui d’y aller toujours avec l’ordre : laisse! qui devra etre respecter a tout prix des les premiers mois de sa vie. Bien entendu il faudra forger dès le debut une forte complicité avec votre akita car il est prédisposé a etre independant : jouer avec lui de maniere contrôlée et arreter le jeu lorsqu’il en redemande n’attendez pas qu’il soit lassé(attention il se lasse vite!!!) idem pour les exercices d’obeissance. Vaut mieux en faire un petit peu que trop… Voilà ce que je peux conseiller. Biensure chaque chien est different, il existe des akitas plus facile que d’autres, de plus en plus d’ailleurs grace au travail de bons eleveurs mais il faut etre préparer psychologiquement a ne pas pouvoir lacher votre akita a partir de l’adolescence car du jour au lendemain il peut devenir associable, et surtout ne plus repondre au rappel. En ce qui me concene ma chienne fonctionne par périodes. Pendant plusieurs jours sans laisse partout, et puis hop on rentre dans la phase j’ecoute plus rien pendant des semaines et la c’est la longe obligatoire et je retravaille fermement là ou cela peche. J’espere avoir eclairé les futurs proprietaires d’akita.

    • Maerou

      1 raison de pas lire cette article : la Photo avec la légende … Voici ma robe préférée de l’Akita Inu …. Dommage c’est un Akita Américain ….

      • Eduquersonchien Jean-Luc

        Bonjour,

        Oui effectivement la photo va être modifier !

    • mascart

      Si vous ne savez pas donner un apprentissage de vie propre a votre enfant vous ne savez pas éduquer un akita inu c aussi simple que sa MASCART MICHAEL
      Pour info la photo première du site, c un Akita américain, rien a voir.

    • mascart

      un akita inu est un chien de très grande qualité, si pour vous un toutou est un toutou bien sur pas de problème mais avec l akita c comme avec votre propre enfant ado qui devient adulte donc comme vous même. Pas fane mais juste compréhensible, une race reste une race comme avec l’être humain. MASCART MICHAEL

    • Cannelle

      Bonjour,

      Malgré des origines nippons ce sont deux races differentes dont les mensurations ne sont pas les mêmes. L’akita américain à été développé aux USA à partir de chiens exportés du Japon et croisé avec du berger allemand et du mastiff alors que l’akita inu est toujours une race du japon sans interventions extérieures. Ils ne sont pas à confondre malgré leurs origines communs lointains… Ce ne sont pas les mêmes chiens.

      Merci et bonne soirée

    • Raetz

      Bonjour,

      Juste pour information, la photo sous laquelle vous illustrez que c’est votre robe d’Akita Inu préférée ce n’est pas du tout un Akita Inu mais un American Akita!

      Salutations

      • Eduquersonchien Jean-Luc

        Bonjour Raetz,

        L’origine reste quand même le Japon !

    • Cannelle

      Les mensurations et la photo sont plutôt celles de l’Akita Américain qui est carrément une autre race… 😉

    • Anais

      bonjour ces races là n’aiment pas jouer avec les autres chiens car ma setter c’est fait mordre l’an dernier par un gros akita inu. Il l’a mordu au coup sans la prévenir.

      • Eduquersonchien Jean-Luc

        Bonjour Anais,

        L’Akita Inu est une race primitive, il y a mordre et mordre, il est possible que votre chienne setter était un peut trop pot de colle et que l’Akita lui a fait comprendre.

        JLuc

    • Pierre

      Article intéressant et grâce à votre blog, j’ai encore appris.
      Je ne connaissais pas cette race de chien et j’en ai jamais vu de ma vie, c’est peut-être parce que j’habite à la campagne.

      Merci

      • Eduquersonchien Jean-Luc

        Bonjour Pierre,

        Personnellement, je ne sais pas dans quelle zone géographique on trouve le plus d’Akita Inu !

        Je suis de Paris et il est vrai qu’on voit toujours les mêmes (Golden, border, Jack, bouledogue Français…)

        JLuc

    • Damien

      Mon beau frère possède un Akita d’une cinquantaine de kilos et parfois quand je rentre chez lui il me pousse avec son derrière.

      Ce comportement veut dire quoi ?

      • Eduquersonchien Jean-Luc

        Bonjour Damien,

        Manifeste t’il ce comportement avec tout le monde ou uniquement avec vous ?

        JLuc

    • Reda

      Merci pour cette sensibilisation à l’acquisition « coup de foudre » d’un Akita inu.

      Heureusement, les éleveurs français font un très gros travail de tri parmi les candidats à l’adoption et je leur tire mon chapeau.

      L’Akita inu est un formidable chien, c’est à nous de le comprendre et faire l’effort logique de comprendre son caractère et ses besoins, pas l’inverse…

      • Eduquersonchien Jean-Luc

        C’est super que les éleveurs d’Akita Inu travaillent sur la sélection des futurs acquéreurs !

        Je suis pas personnellement fan mais je trouve cette race très jolie et d’une grande prestance.

        • Reda

          Oui comme tu le dis, ils sont d’une grande prestance mais ne conviennent et ne séduisent pas tout le monde.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.