Recevez un email privé chaque matin pour éduquer son chien

Nos emails sont gratuits et remplis de conseils bienveillants pour avoir un chien bien éduqué

Pour ceux qui ne connaissent pas du tout l’Akita Inu, cette race primitive très ancienne est originaire de la préfecture du Japon. L’Akita possède une ossature robuste et bien proportionnée. Il peut peser entre 30 et 50 kilos pour une taille allant de 58 à 70 cm.

Malheureusement certaines personnes malveillantes profitent de sa forte constitution pour l’utiliser comme chien de combat. Dans son pays, l’Akita inu est considéré comme un trésor national, ce qui veut dire que les Japonnais préservent cette superbe race.

 

comment éduquer un akita inu

 

Attention à ne surtout pas confondre avec l’Akita Américain comme le montre la photo ci-dessous :

Comment éduquer un akita inu

 

Encore méconnu en France, jusqu’à la sortie du film Hatchi avec l’acteur Richard Gere, on assiste à une véritable déferlante, un peu comme le Jack Russell Terrier dans le film The Mask avec Jim Carey dans les années 90.

Et justement pour éviter tout débordement sur son effet de mode, j’ai décidé avec l’accord d’un connaisseur d’Akita Inu, Reda du blog Guide-du-chien.com de rédiger un article pour déclencher la sonnette d’alarme.

 

Voici la bande annonce du film Hatchi

 

Ne choisissez pas un Akita Inu pour sa popularité actuelle

Si vous voulez acquérir les yeux bandés un Akita Inu simplement parce qu’il est apparu dans un film hollywoodien, alors je vous le déconseille absolument. Avant d’apporter chez soi un Akita Inu, il est important de tout savoir sur cette race (défaut, caractère, comportement, éducation, tempérament…), c’est la moindre des choses.

Justement nous allons voir ensemble et maintenant comment éduquer un Akita Inu ?

 

Comment éduquer un Akita Inu ?

 

La sociabilisation et la socialisation de ce chien primitif

Avant d’éduquer un Akita Inu, il est important de comprendre son comportement pour ensuite le prendre du bon côté. L’Akita Inu est une race primitive très méfiante des étrangers, il essayera de les éviter en jetant un regard attentif et supérieur. C’est pour cette raison que je vous conseille de le socialiser dès son acquisition en élevage.

En revanche, il peut être très doux, affectif… avec les membres de la famille, mais attention car l’Akita aime aussi sa tranquillité, trop de perturbation peut le rendre de mauvais poils.

En ce qui concerne les congénères, l’Akita Inu manifeste un comportement particulier, il a tendance à dominer assez facilement les autres chiens du même sexe. Je vous déconseille de faire cohabiter un autre mâle avec votre Akita Inu sous le même toit, c’est comme marcher sur un terrain miné.

Comme l’explique très bien Reda dans son article sur l’Akita, «plus tôt vous habituez votre Akita Inu avec les congénères, mieux ça sera pour lui et pour vous».

 

Les bases de l’éducation canine

Ne croyez surtout pas qu’on éduque ou dresse un Akita Inu comme un Berger, il ne faut pas rêver ! C’est avant tout un chien Samouraï !

Cette race aime la contradiction et croyez moi dans le passé j’en ai fait les frais en tant qu’éducateur canin professionnel. C’est pour cette raison qu’il est impératif de comprendre le comportement de l’Akita Inu avant de commencer son éducation.

Si vous avez l’intention d’acquérir un Akita Inu adulte et de le lâcher quelques jours après, alors je vous le déconseille sauf s’il répond correctement au rappel du maître dans n’importe quelles situations. Je vous suggère de commencer l’apprentissage du rappel le plus tôt possible en favorisant toujours le renforcement positif, n’attendez pas que votre Akita Inu soit adulte pour commencer à lui apprendre le rappel.

Si vous avez l’intention d’éduquer votre Akita Inu en favorisant le renforcement négatif, alors je peux vous assurer que vous allez plus rien en tirer.

Voici une petite expérience personnelle et professionnelle, début des années 90, j’ai eu l’occasion d’éduquer quelques Akita et pour être honnête avec vous je ne connaissais rien en cette race indépendante venue du pays du soleil levant.

Dès le départ, j’ai fait l’erreur d’éduquer L’Akita comme un berger en employé en plus le renforcement négatif et croyez moi sur parole, j’étais face à un mur en béton. Plusieurs années après, j’ai très vite compris mes erreurs et rectifié mon approche.

Quand un Akita Inu ne veut pas, il vous le fera bien comprendre et sérieusement ! Ça ne sert à rien de pousser le bouchon pour gagner la paire de manches, vous perdez votre temps.

 

 

Conclusion

Ne vous laissez pas influencer par les films américains… avoir un Akita Inu dans sa vie est un engagement sérieux, vous devez vous comporter en futur maître responsable. Malheureusement dans notre pays, il y a beaucoup de chiens abandonnés, de nombreuses personnes prennent des chiens de race d’un coup de tête parce que c’est un phénomène de mode.

Ça fonctionne pas comme cela, à la base, il faut d’abord avoir un véritable coup de foudre pour l’Akita, ensuite essayez d’apprendre à connaître ces défauts… pour mieux le comprendre.

Pour plus de conseils (comportement, éducation…) sur l’Akita Inu, je vous invite à vous rendre sur le blog de Reda en cliquant ici

 

© Dogs – liliya kulianionak – Fotolia.com