Dans la première partie de cet article, nous avons vu pourquoi le chien quémande de la nourriture au moment des repas ? Aujourd’hui nous allons voir comment empêcher son chien de quémander à table ?

 

comment empêcher son chien de quémander à table

 

Comment empêcher son chien de quémander ou réclamer de la nourriture à table ?

 

À faire pour les chiots et dès leurs acquisitions

Le meilleur comportement à adopter est l’ignorance, quand votre chiot verra que tous les membres de la famille dégustent leurs repas en l’ignorant totalement, il comprendra au bout de quelques jours de répétitions que le repas du matin, midi et soir est un moment dédié seulement aux humains et pas aux chiens.

Vous n’aurez qu’à entretenir cet acquis toute sa vie sans faire d’exception.

 

3 étapes à mettre en place pour les chiens adultes qui quémandent ou réclament déjà

Alors tout d’abord, les chiens ne comprennent pas les exceptions des membres de la famille. Dans des foyers, le chien ne comprend pas pourquoi Jacques le mari autorise à lécher l’assiette, la femme Suzanne qui refuse et les enfants qui autorisent une fois sur deux…

 

étape 1

Pour un travail optimal, vous devez dans un premier temps réunir toutes la famille autour d’une table et de leur faire comprendre sérieusement que la seule et unique manière de modifier le comportement gênant de votre chien quémandeur est de rien donner à table et en dehors. Ce qui veut dire : TOLÉRANCE ZÉRO !

Il est impossible qu’un des membres de la famille fasse une exception sinon il y aura une contradiction et une confusion dans l’esprit du chien. Le but principal est d’effacer cette habitude répétitive chez votre chien et soyez conscient que cela ne se résoudra pas en quelques jours seulement.

 

étape 2

Après avoir prévenu tous les membres de la famille, commencez l’exercice au moment des repas, quand il quémande à table, ignorez-le totalement, ne lui parlez pas, ne croisez pas son regard… continuez à discuter entre vous, si votre chien essaye de monter sur vos genoux, retournez-vous avec votre chaise en lui tournant le dos sans vous occuper de lui. Je dis bien aucune attention !

Le chien quémandeur à plus d’un tour dans son sac, et il essayera par n’importe quel moyen de faire succomber un des membres de la famille, c’est pourquoi tout le monde doit adopter le même comportement.

 

étape 3

Si votre compagnon à 4 pattes est de nature à ne pas se décourager de si tôt malgré les démarches citées ci-dessus, levez-vous de table et placez votre chien sans violence dans une pièce sécurisé, fermez la porte et rejoignez les autres membres à table. Laissez-le seul et enfermé jusqu’à ce qu’il se calme.

Si les gémissements, aboiements… cessent, libérez-le de la pièce sans vous occuper de lui et reprenez votre place. Recommencez l’exercice ci-nécessaire autant de fois qu’il faudra.

 

Conseil supplémentaire

Avant de vous mettre à table avec les autres membres de la famille, je vous conseille si vous avez la possibilité et le temps de le faire, d’effectuer une longue promenade à votre chien ou de faire des exercices afin d’évacuer son trop plein d’énergie. En procédant ainsi il y aura très forte chance que votre chien quémandeur dorme au moment du repas.

Faites cela plusieurs fois par semaine et le résultat sera sans appel.

Bon travail !

 

© cynoclub – Fotolia.com

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.