Recevez un email privé chaque matin pour éduquer son chien

Nos emails sont gratuits et remplis de conseils bienveillants pour avoir un chien bien éduqué

Comment punir un chien ou un chiotPunir un chien ou un chiot est normal quand une bêtise a été produite et les occasions ne manquent pas, mais attention aux gestes et comportements que vous adoptez à son égard.

Comme je dis toujours, un chien se casse comme du verre et c’est pour cette raison qu’il faut avoir les bonnes réactions…

Dans cet article, je vais vous livrer quelques conseils pour punir son chien intelligemment. Un mauvais mécontentement sur son chien peut déclencher des conséquences dévastatrices.

Certaines personnes préfèrent la violence, force… pour se faire comprendre et entendre mais ils oublient que la logique humaine n’est pas la logique chien.

Un comportement hostile à l’égard de votre boule de poils ne sera nullement efficace !

 

 

 

Comment punir un chien ?

 

Punir son chien : le bon timing

Il est important de punir son chien dans un bon timing même si cela n’est pas évident parfois. Il ne faut surtout pas que la punition soit injuste. Malheureusement certains maîtres réprimandent tardivement le chien, parfois plusieurs heures après le comportement indésirable. Voici un exemple de ce qu’il faut jamais faire :

«Je rentre du travail et j’aperçois un gros caca sur le beau carrelage de mon salon, je prends mon chien par la peau du cou et je lui mets la gueule dans sa merde pour qu’il comprend bien que c’est mal !» 

malheureusement en procédant ainsi, votre chien ne comprendra pas pourquoi vous le grondez. Il associera la punition au retour du maître et se cachera à chaque fois que vous franchirez la porte de votre maison, même s’il n’a rien fait de mal.

La punition doit être produite dans l’instant même chez le chien car il vit au présent et c’est de cette manière qu’il comprendra la bêtise.

 

Punir son chien : les bons gestes

Des mauvais gestes sur le chien comme donner des coups de pied, la main qui tape, le papier journal roulé pour taper, prendre la laisse pour le fouetter, crier sur son chien sévèrement et j’en passe ne sert vraiment à rien, cela est une perte de temps au risque de le rendre craintif voir agressif.

Se mettre en colère en produisant des mauvais gestes sur son chien peut endommager le lien de confiance entre lui et vous.

La punition physique sur le chien ne donne jamais de bons résultats et en plus vous risquez de faire apparaître un comportement agressif chez l’animal. Un maître hostile peut provoquer plusieurs dommages :

  • peur
  • agressivité
  • douleur
  • anxiété
  • possibilité de dommage physique
  • fabriquer des troubles du comportement chez le chien

En règle générale, les propriétaires violents n’expriment jamais de remords quand ils punissent leurs chiens, ne ressemblez pas à ces gens là. Ils sont persuadés que la punition corporelle est la seule véritablement efficace.

Sachez qu’un geste mal porté sur le chien peut provoquer une douleur intense mais pas seulement car parfois il arrive que l’animal peut être atteint d’une blessure interne, externe…

Votre devoir est de faire comprendre à votre chien ce qui est interdit et autorisé. Faites passer le message au reste de la famille. Ne faites pas les choses à moitié, par exemple :

soit vous interdisez l’accès sur le canapé ou soit vous autorisez pleinement ! Vous comprenez le principe ?

Malheureusement, dans les foyers, on rencontre une grande contradiction entre les membres de la famille. Vous avez le père Dupont qui va autoriser le chien à monté sur le fauteuil et 5 minutes après la mère Dupont qui interdit l’accès, conclusion, on se trouve avec un pauvre chien complètement perturbé.
Cohérence = Résultat c’est comme cela que ça fonctionne.

Il y a suffisamment d’alternatives positives sur le blog pour savoir gérer la situation.

 

© cynoclub – Fotolia.com