Recevez un email privé chaque matin pour éduquer son chien

Nos emails sont gratuits et remplis de conseils bienveillants pour avoir un chien bien éduqué

On entend parfois dans certains discours qu’il est impératif de dominer son chien pour lui apprendre les bonnes manières. Malheureusement, ces personnes ont une vision de l’éducation canine assez effrayante comme par exemple l’obligation de soumettre et corriger le chien pour se faire comprendre.

 

dominer son chien

 Dominer son chien produit des troubles…

 

Doit-on dominer son chien pour se faire comprendre ?

Il est toujours exaspérant de voir certains maîtres dominer leurs chiens de façon violente ou calme. Combien de fois, j’ai croisé dans la rue et en forêt, des chiens complètement soumis à leur maître. Si aujourd’hui, je fais cet article, ce n’est pas seulement pour montrer du doigt ces gens là mais principalement pour vous désensibiliser afin de ne pas avoir la même approche que ces personnes.

Plus nous serons nombreux à faire passer la bonne pratique autour de nous, mieux ça sera pour le chien. Car n’oublions pas, il est le meilleur ami de l’homme et le plus fidèle qui soit.

L’incompréhension de l’humain

Dites-vous bien qu’un chien qui vit dans une famille ne vit pas dans une meute de chiens qui implique toujours un dominant et des dominés. Donc il est impossible d’être un chef de meute (humain) et de mettre le chien à sa place de dominé car la dominance inter-spécifique chien et humain n’existe tout simplement pas.

Il faut arrêter de croire que le chien est toujours le vilain petit canard qu’il faut à tout prix dompter comme un loup pour qu’il écoute. Malheureusement cette fausse idée reçue met à mal la relation homme et chien et rend confus l’éducation de nos fidèles compagnons à 4 pattes.

Je vais vous faire une confidence, la source de la désobéissance est lié uniquement à une méconnaissance du détenteur aussi bien sur le plan comportementale qu’éducation. Le chien ne comprend pas ce que le maître exige donc celui-ci s’énerve pensant en logique humaine.

Voici deux exemples pour mieux comprendre mes propos :

  1. Mon chien fait exprès de ne pas m’écouter donc je vais renforcer ma domination pour affirmer mon autorité sur lui.
  2. Mon chien monte sur le lit pour me dominer et prendre ma place, donc je vais lui montrer qui est le chef à la maison.

Dominer son chien n’a jamais été la solution pour tisser une relation saine et harmonieuse. C’est une méthode conflictuelle pour le chien et en même temps qui représente le maître comme un véritable dictateur.

Quelle est la solution pour éduquer son chien sans le dominer ?

Vous l’aurez compris, la dominance entre des espèces différentes n’existe pas parce que l’homme et le chien n’ont pas les mêmes plaisirs, émotions, tristesses… Il ne faut pas confondre un chien et un loup, ils ne vivent pas dans le même monde, l’un à l’état sauvage et l’autre dans un environnement social et familial, de plus le chien peut adapter ses besoins à celui de l’humain, c’est pourquoi il est impératif d’exclure sa domination sur nos compagnons à 4 pattes.

 

Donnez-lui du plaisir

Avant de rentrer dans le vif du sujet, j’aimerais vous poser deux questions :

  1. Aimez-vous apprendre à faire quelque chose avec un fusil dans le dos ?
  2. Ou bien apprendre en trouvant du plaisir ?

Méditez là-dessus !

Quand un chien n’écoute pas son maître c’est qu’il ne comprend pas son langage ou tout simplement qu’il ne trouve aucun plaisir à apprendre.

La première étape avant de lui donner de la gratification est de construire une vraie relation basée sur la confiance. C’est de cette façon que vous obtiendrez de la part de votre boule de poils tout ce que vous désirez. Voici un article que j’avais rédigé sur le blog guide-du-chien.com, je vous invite à le lire, voici le lien : ne pas confondre dominant et leader de la relation homme chien

En revanche, si vous vous comportez en maître dominateur (soumission, correction…), vous installerez une relation conflictuelle. Et le pire, vous pouvez engendrer chez votre chien des troubles comportementaux tels que la peur, l’agressivité…

 

Conclusion

Pour une meilleure communication et relation avec son chien, il est impératif de se comporter en leader et non en dominateur. On peut contrôler les comportements du chien sans être un dominant, pour cela il faut avoir les connaissances techniques de l’apprentissage avant de s’aventurer à jouer les professionnels canins.

Formez-vous avant d’entreprendre !

 

© cynoclub – Fotolia.com