Votre boule de poils devient un peu trop exigeante ? Pas de panique car dans cet article, je vais vous donner 3 conseils efficaces pour éduquer un chien envahissant. Ces astuces s’appliquent sur toutes les races de chiens confondues et pas uniquement sur le Jack Russell Terrier…

Quand on possède un chien qui déborde d’énergie (envahissant, exigeant…), la première question qu’il faut se poser est qu’est-ce que j’ai loupé dans l’éducation de mon chien pour qu’il se comporte ainsi ?

C’est ce que nous allons voir plus bas ! Alors ne vous inquiétez surtout pas, la situation peut se régler à condition de suivre correctement mes 3 conseils ci-dessous :

 

3 conseils pour éduquer un chien envahissant3 conseils pour éduquer un chien envahissant

Tous les chiens aiment qu’on s’occupe d’eux, cela s’appelle de l’affection de la part du maître. Mais malheureusement trop d’affection peut aussi apprendre au chien à focaliser l’attention sur celui-ci. Donc il est essentiel de connaître le juste milieu.

Alors quels sont les signes quand un chien veut attirer l’attention du maître ?

Très souvent le chien aboie de manière intempestive quand vous êtes au téléphone…, gratte à la porte quand vous êtes dans une autre pièce, mord la laisse en balade, dérobe vos vêtements…bref le chien devient envahissant dans votre vie. Le seul remède est de revoir ou refaire son éducation.

 

Conseil n°1 : récompenser le comportement du chien

Voici un petit exemple qu’on rencontre très souvent dans les familles : quand le téléphone de la maison ou portable sonne, certains chiens aboient automatiquement et les maîtres ordonnent verbalement ou parfois physiquement aux chiens de se taire.

Malheureusement l’animal interprète le commandement ou le geste de son maître comme une attention, ce qui l’incitera à recommencer encore et encore. Le chien a compris qu’en aboyant, il réussit à faire réagir son maître, mais lorsqu’il reste sage et silencieux, il n’y a aucune récompense de votre part.

Vous avez compris le principe de base ?  Il faut que vous inversiez la situation pour corriger le comportement de votre chien. C’est ce qu’on appelle le principe de premack.

 

Conseil n°2 : Apprenez-lui les ordres de base

Essayez d’apprendre à votre chien les ordres de base (assis, couché, pas bouger…) tout en restant logique et donnez-lui ce qu’il désire (jouet, jeu, friandise, caresse…) une fois votre commande respectée.

Prenons un exemple, vous dites «couché» votre chien aura sa récompense seulement après l’action accomplie. Ne faites pas cet exercice seulement à la maison seul avec lui, faites-le aussi en ville, forêt, public… c’est de cette façon que votre chien apprendra à contrôler ses émotions dans les situations réelles.

 

Conseil n°3 : C’est vous qui choisissez !

Certains chiens qui veulent attirer l’attention ont besoin de comprendre les choses avec un stimulant physique. Dans ce cas la journée, occupez-vous de votre chien, jouer avec lui à la balle… mais faites aussi en sorte qu’il comprenne avec un signe de votre part que vous n’êtes plus à sa disposition.

C’est vous qui choisissez quand vous n’êtes plus disposés à vous occuper de lui. Par exemple, vous pouvez l’ignorer en lui tournant le dos ou bien évitez de lui parler, de le regarder… Vous devez être pour votre chien un leader, c’est vous qui décidez à quel moment le contact prend fin.

Certains chiens connaissent bien leurs maîtres, ils savent que certains ne sont pas persévérants dans leurs démarches, c’est pour cette raison que vous devez rester déterminés même si votre chien essaye de vous intimider avec son regard. Ignorez le et c’est de cette façon qu’il comprendra les règles de vie dans l’environnement familial.

 

© Lars Tuchel – Fotolia.com