Recevez un email privé chaque matin pour éduquer son chien

Nos emails sont gratuits et remplis de conseils bienveillants pour avoir un chien bien éduqué

solitude du chien : stress, anxiétéUne porte qui se ferme, une clé qui tourne dans la serrure, un chien qui regarde avec tristesse son maître s’en aller… Rien de plus banal.

Et pourtant la solitude du chien peut-être un facteur de stress dévastateur.

Quand un chien passe trop de temps seul, il est désemparé et malheureux. Dans cet article, je vais vous expliqué clairement quel impact la solitude peut avoir sur votre chien et comment y remédier pour éviter le pire !

Cette scène se reproduit chaque jour, dans tous les foyers du monde possédant un compagnon à quatre pattes, mais la répétition ne change rien à l’affaire.

La séparation reste toujours un moment difficile.

 

La solitude du chien, un problème aux états-Unis

« SYNDROME D’ABANDON« , c’est ainsi qu’aux Etats-Unis, on nomme les troubles liés à la solitude. Ce problème est vraiment pris au sérieux outre-Atlantique, la majorité des propriétaires se trouvent démunis face au stress que développe leur animal une fois abandonné à lui-même dans la maison.

 

Pourquoi aux Etats-Unis plus qu’ailleurs ?

Parce que dans ce pays, les chiens sont interdits dans la plupart des lieux publics fréquentés par leurs maitres. Résultat, ils restent plus souvent seuls qu’en Europe.

Des vétérinaires spécialistes du comportement se sont penchés sur la question, et ont installé des caméras vidéo et des magnétophones pour pouvoir étudier les différentes réactions des chiens solitaires.

 

Deux moments critiques

On a ainsi remarqué que les dégâts (émission d’urine, dégradation d’objets, hurlements…) surviennent soit juste après le départ du maitre, soit des heures plus tard.

Ces anomalies comportementales sont donc toujours associées à des émotions violentes, le départ et la prolongation de l’absence, le moment où l’attente du chien devient trop longue, où il panique.

 

Comment apprendre la solitude à son chien ?

A ne pas faire

L’attitude des propriétaires, quand ils sont sur le point de quitter leur domicile, est déterminante. Pas d’attendrissement. Pas de paroles mièvres. De tels propos, que le chien ne comprend pas évidemment, ne le rassurent pas du tout.

Au contraire ! Le canidé perçoit le léger malaise de son maitre : ce dernier fait de drôles de mimiques faciales, il a un changement de diamètre des pupilles, des postures étranges, une voix bizarre…

Rien n’est comme d’habitude. Alors le chien va s’inquiéter encore plus ! N’utilisez pas de ruses grossières : filer à la sauvette, en vous cachant… Ne bâclez pas non plus la promenade…Toutes ces attitudes n’ont d’autre résultat que de le mettre en émoi.

 

A faire

Son train-train quotidien ne doit pas être bousculé. Prenez les dispositions nécessaires pour ne plus avoir à vous occuper de votre départ. A l’instant « fatal », partez directement, sans trainer. Ne le regardez pas, ou jetez lui d’un air assuré et parfaitement naturel : « Salut A tout à l’heure ! «  Au retour, ne répondez pas trop à ses fêtes, feignez l’indifférence jusqu’à ce qu’il se calme.

A ce moment là, vous pouvez le caresser. Et si vous trouvez une mauvaise surprise, du genre flaque d’urine, crottes ou coussin éventré, il ne faut pas manifester votre mauvaise humeur.

L’animal associerait la punition à votre retour et à la fête qu’il vous fait…Il ne comprendrait rien car il ne fait pas forcément le lien entre châtiment et bêtises.

 

Quelle notion du temps le chien a t’il ?

Comment les animaux peuvent-ils appréhender le concept du temps alors qu’ils n’ont aucun moyen de mesure et ignorent même cette notion de mesure ?

La succession du jour et de la nuit sert de point de repère aux mammifères supérieurs, mais il est probable que ce concept n’a pas d’existence vraie chez le chien.

Pourtant, l’absence prolongée du maitre est parfaitement ressentie…Il fait la différence entre deux minutes, deux heures, deux jours, alors… Il apparait bien difficile aujourd’hui de savoir encore comment le chien perçoit exactement la durée du temps qui passe.

 

En complément avec cet article, je vous conseil fortement un manuel très efficace intitulé => SYNDROME D’ABANDON. Ce guide de 70 pages est une véritable mine d’or pour guérir la solitude du chien.

 

© Eric Isselée – Fotolia.com