mon chiot n'est pas propreNombreux sont les propriétaires qui se plaignent de ne pas avoir un chiot propre à la maison et il y a plusieurs raisons à cela.

La propreté du chiot est le premier apprentissage que vous devez apprendre à votre petite boule de poils.

Mais malheureusement peu de personnes savent vraiment s’appuyer sur les instincts naturels de leurs chiots, la plupart d’entre eux crient, hurlent et grondent parfois physiquement les accidents.

L’intimidation n’a jamais rien résolu, au contraire elle aggrave la relation. Dites vous bien qu’une simple petite erreur de votre part peut nuire grandement et de manière permanente à l’apprentissage.

Pourquoi mon chiot n’est pas propre ? Et quelles sont les erreurs courantes à absolument éviter ?

Pourquoi mon chiot n’est pas propre ?

Erreur n°1 : en cas d’accidents, certains professionnels canins… recommandent de punir le chiot en le prenant par la peau du cou et de mettre le museau dans ces excréments. Je ne peux pas croire qu’on puisse encore aujourd’hui donner ce genre de conseils. De plus ses méthodes ne fonctionnent pas et ralentissent considérablement le processus de l’apprentissage.

Erreur n°2 : punir le chiot tardivement après les faits apporte une confusion dans l’esprit du chiot car nos amis les chiens ne vivent pas dans le passé mais uniquement à l’instant présent et le chiot ne comprendra pas pourquoi le maître manifeste un comportement hostile à son égard. Même une minute après un accident est de trop.

Erreur n°3 : une autre erreur est de penser qu’il ne faut jamais nettoyer les besoins devant son chiot par peur qu’il reproduise ces accidents pour attirer l’attention du maître. Cela est un vieux mythe qui a était entretenu par de nombreux éducateurs canins…

Erreur n°4 : après un accident, emmener le chiot dans son coin toilette en lui faisant comprendre de manière punitive qu’il doit se libérer à cet endroit. Encore une fois votre petite boule de poils ne comprendra pas pourquoi vous agissez ainsi.

Erreur n°5 : surprendre son chiot en lui jetant sans scrupules un objet… pour qu’il cesse de se soulager sur le sol de la maison. Cette méthode est dévastatrice car votre chiot commencera à cacher ses excréments de plusieurs façons. Pire il essayera de se retenir par peur ce qui peut engendrer des gros problèmes de santé.

Erreur n°6 : ne pas utiliser une zone de confinement est l’erreur commise par un grand nombre de propriétaires. Vous devez établir une zone de vie pour votre chiot et de préférence confinée pour l’empêcher de faire ses besoins dans un autre endroit de la maison, c’est la clé d’un apprentissage réussi.

Erreur n°7 : considérer les accidents du chiot comme un manque d’autorité de votre part. Croire à cette fausse idée reçue est comme corriger un bébé humain qui vient de déféquer dans sa couche parce qu’il ne vous respecte pas.

Erreur n°8 : ne pas établir un coin toilette pour votre chiot. Pour un résultat optimal, vous devez déterminer un endroit extérieur pas trop loin de chez vous pour qu’il fasse ses besoins.

Erreur n°9 : ne pas respecter le timing. Vous devez reconnaître les moments précis pour l’emmener faire ses besoins dehors.

Erreur n°10 : utiliser un vieux chien déjà propre pour enseigner au chiot les bons réflexes de la propreté. Je ne vous dis pas combien de fois j’ai entendu cette stupidité.

 

L’apprentissage de la propreté doit être agréable pour votre chiot. Si dans un moment ou un autre, vous vous trouvez fâché avec lui, alors remettez vous en question.

Cette formation fait partie du programme «Comment rendre propre son chien ou chiot ?» Dans laquelle tout est dévoilé :

=> Cliquez ici pour commencer aujourd’hui et téléchargez cette formation

 

© Willee Cole – Fotolia.com