Pas toujours, mais très souvent, le chien peut refuser de monter dans la voiture, non pas parce que cette dernière l’impressionne, mais plutôt parce que chaque fois que le maitre l’emmène en voiture, c’est pour accomplir quelque chose qu’il déteste, ex : un soin chez le vétérinaire

Dans un cas plus rare, on se retrouve avec un chien qui a peur de tout, ex : des bruits de la ville, des lumières, des gens… La peur de la voiture ne faisant qu’allonger la longue liste de ses phobies ! Il est important de faire la différence entre ces deux exemples, car la prise en charge n’est pas tout à fait la même.

 

Pourquoi mon chien a peur de la voiture

 

Pourquoi mon chien a peur de la voiture ?

Voici la première question à se poser pour comprendre le comportement de son compagnon « Pourquoi mon chien a peur de la voiture ? »  Si votre chien refuse de monter dans votre véhicule, demandez-vous quelles sorties vous lui avez proposées ces derniers jours.

Etait-ce uniquement pour allez chez le vétérinaire, pour l’emmener sur votre lieu de travail alors que les bruits des machines l’impressionne ou encore était-ce pour qu’il vous suive à votre entraînement de tir à la carabine alors qu’il déteste les pétards ?

Bien souvent la peur de la voiture s’explique par le fait que votre chien anticipe ce qui va se passer. En fait, ce n’est pas tant le trajet qui l’inquiète que la suite (les piqûres chez le véto, le bruit des machines au travail ou autres…).

Seule solution pour en finir avec sa peur, c’est de lui montrer que la voiture peut aussi servir à l’emmener faire des choses très agréables, comme une promenade en forêt …

Cependant, pour cela, vous devez vous y prendre très progressivement et justement c’est ce que nous allons voir maintenant en six étapes :

 

Mon chien a peur de la voiture, comment faire pour l’habituer ?

 

Etape 1

Séquence : tous les jours pendant une semaine

Votre voiture doit-être à l’arrêt, moteur coupé, mettez dans votre poche plusieurs friandises, pour l’exercice, il est impératif de tenir votre chien en laisse.

Placez dans l’autre main une friandise bien apparente et essayez de vous approché petit à petit de la voiture, sans pour autant le tirer ou le forcer,  le but est de lui donner une friandise tous les 1 mètre. Attention, pensez à avoir le nombre de récompense nécessaire sur vous.

 

Etape 2

Séquence : tous les jours pendant une semaine

Après avoir travaillé pendant une bonne semaine, nous allons maintenant essayer d’ouvrir la porte de la voiture. Allez-y prenez votre friandise bien apparente dans votre main, approchez vous du véhicule et essayez d’ouvrir la porte délicatement.

A ce moment précis, il est important de surveiller attentivement le comportement de votre chien, s’il ne montre aucun signe de peur, continuer dans la progression, en revanche si votre compagnon commence à stresser, faites marche arrière. Il est inutile de le brusquer !

 

Etape 3

Séquence : tous les jours pendant une semaine

La troisième semaine s’annonce un peu plus délicate que les autres, idem la friandise dans votre main bien apparente, ouvrez la porte, et essayez de jeter une friandise sur le siège arrière de la voiture, si votre chien monte pour manger la récompense, c’est gagné !

Faites-le monter pendant quelques secondes et laissez-le descendre quand bon lui semble. Si votre chien ne veut pas monter dans la voiture, faites marche arrière dans l’apprentissage.

 

Etape 4

Séquence : tous les jours pendant une semaine

La voiture étant toujours à l’arrêt, moteur éteint, montez avec lui et donnez à votre chien quelque chose à manger comme des friandises ou bien, jouez avec lui dans la voiture ou encore, faites lui un câlin pour le rassurer ex : « bon chien » en le caressant.

 

Etape 5

Séquence : tous les jours pendant une semaine

Tandis qu’il est dans le véhicule avec vous, essayez de mettre le contact et laissez tourner le moteur pendant 2 minutes environ, sans rouler.

 

Etape 6

Séquence : tous les jours pendant une semaine

Le moteur est en marche, essayez d’avancer de 50 mètres, puis 100, puis emmenez-le faire une balade qui va lui plaire. Avec un peu de patience, vous ne devriez plus avoir de problème.

 

Mon chien a peur de tout et partout !

C’est le cas du chiot qui a été très mal socialisé. Très souvent, issu d’un mauvais éleveur, le chiot n’a jamais été mis au contact au bruit, lumières, humains, de sorte que tout l’effraie.

 

La désensibilisation

Pour le socialiser, mieux vaut s’y prendre le plus tôt possible, avant qu’il ne soit devenu adulte. Pour cela, il existe une méthode très efficace, c’est un CD de sons pour thérapie comportementale, nommé « CLIX » j’en parle dans cet article : Comment eduquer un chien peureux ?

S’il manifeste sa peur, faites comme si de rien n’était ( surtout, ne le caressez pas et ne lui parlez pas).

Pour les mêmes raisons, mettez-le dans la voiture en rallongeant très progressivement la durée des séances. Pour diminuer son anxiété, vous pouvez suivre à la lettre les conseils de cet article : l’anxiété chez le chiot, que faire ?

 

Habituez très vite votre chiot à la voiture !

Dès l’âge de 6-7 semaines, un chiot devrait monter en voiture, ne serait-ce que quelques minutes pour s’y habituer, mais ce travail est à la charge de l’éleveur. Lorsque vous achetez le chiot a 8 semaines, continuez à faire de même et ce, dans un contexte positif, jusqu’à ce que la voiture lui soit devenue quelque chose de familier.

Ne vous inquiétez pas s’il est un peu malade et s’il vomit les premiers temps. Cela arrive mais, dans la très grande majorité des cas, disparaît en grandissant ‘sinon votre vétérinaire pourra vous conseiller un traitement préventif avant de prendre la route.

Ainsi, il est exceptionnel d’avoir à consulter un vétérinaire comportementaliste pour ce type de problème !

 

© Mat Hayward – Fotolia.com