Ils ont testé mes services, voici ce qu’ils en disent :

Dans le passé, nous avons toujours eu à la maison des chiens de race Berger mais jamais de type primitif.C’est pourquoi, par prévention et avant d’acquérir un Shiba Inu, nous avions décidé en famille de s’informer pour mieux connaître le caractère et comportement de cette race.

Après avoir pris connaissance, quelques semaines plus tard, notre chiot de 2 mois nommé Iko était à la maison.

Dès son arrivée dans notre foyer, tout semblait presque normal, mais peu à peu, Iko commençait à manifester des comportements vraiment inquiétants dû au stress.

Pensant que cela allait s’arranger avec le temps ou avec le peu d’expérience acquise avec nos précédents chiens, le problème devenait de plus en plus difficile à gérer.Néanmoins quand Iko était plus jeune, notre vétérinaire nous avait déjà conseillé d’aller voir un éducateur canin comportementaliste pour soigner cette anxiété.

Donc, suite à une recherche sur internet pour trouver une solution, nous sommes tombés sur le site Eduquersonchien.com très pédagogique de Jean-Luc Fourtier. Immédiatement, nous l’avons contacté par email pour lui expliquer notre problème. Un premier rendez-vous était fixé en vue d’effectuer un bilan comportemental à domicile. Et très vite, il a pu déterminer les troubles de notre chien.

Lors de cette première rencontre, Jean-Luc nous a aidé à mieux comprendre la cause. Et pour la soigner, il fallait mettre en place une thérapie comportementale.Nous nous sommes revus plusieurs fois pour modifier progressivement les attitudes anxiogènes par des réactions plus convenables.

Avec l’aide de Jean-Luc, nous avons surtout appris à analyser les comportements d’Iko dans le but de percevoir et mettre en place des meilleures conduites.

En tout cas, grâce à lui, on a appris énormément de choses et tous ces conseils, nous ont donné confiance pour avoir un chien mieux dans sa tête.

Encore une fois, toute la famille vous remercie Jean-Luc, sans qui on n’aurait jamais pu obtenir en à peine 2 mois un meilleur comportement chez Iko. Et bien-sûr, nous allons tous ensemble, améliorer ses réactions quotidiennes comme vous nous l’avez conseillé.

Laurent et Nathalie avec Iko

Bonjour, jusqu’à présent nous n’avions eu que des petits chiens (race Spitz, au demeurant avec beaucoup de caractère malgré leur taille !) aussi se retrouver avec notre premier grand chien nous a quelque peu surpris et inquiété à la fois.

En réalité, il ne s’agit pas d’un Spitz simplement à l’échelle supérieure, mais bien d’une personnalité très différente avec son propre tempérament ; nous avons ainsi découvert la race Samoyède, qui nous remplie aujourd’hui d’un immense bonheur, grâce à Jean-Luc.

Des amis nous ont conseillé fortement de faire éduquer notre Glinka (c’est son nom, Samoyède mâle, son nom est d’origine russe) malgré la réputation de cette race dite inéducable (un peu comme les loups).

Nous avons donc contacté le premier soit-disant spécialiste le plus proche de chez nous (à Meudon) puisque nous demeurons porte de Saint-Cloud à Paris.

Cette première expérience d’éducation dit ‘classique’ fut un véritable cauchemar. Non seulement la personne exerçait son métier de manière fort discutable, mais en plus il mélangeait durant les séances des chiens très différents (certains extrêmement dangereux de catégorie 1 avec des petits chiens !) le tout sans aucune surveillance.

Finalement notre pauvre Glinka , alors âgé de 4 mois se fit attaqué par deux Amstaff extrêmement agressifs (nous comprenons pourquoi aujourd’hui car au cours de ces séances ils étaient très mal traités physiquement par des coups de pieds, avec la bénédiction de l’éducateur !).

Notre Glinka a donc été hospitalisé en urgence ce jour (c’était un dimanche, le plus triste de notre vie) afin de subir une série d’examens et d’être recousu au niveau de l’aisselle. Fort heureusement compte tenu de l’épaisseur de son poil (cette race possède un double poil et nous avons appris depuis lors que ces chiens dans leur milieu naturel peuvent vivre jusqu’à des températures avoisinantes les moins 60°, en Sibérie!), notre cher toutou fut vite sur pieds; mais nous craignions à l’époque, davantage des séquelles psychologiques suite à cette agression, qui en plus nous est revenue à plus de 1500 euros.

Malgré la perte de 500 euros (nous avions assisté à 3 leçons sur 25 payées), nous décidâmes d’abandonner l’éducation pour Glinka, de la manière dont nous l’avons vécu.

Puis un mois plus tard, au hasard d’un surf sur le Net, nous tombons sur le site de Jean-Luc qui présente sa nouvelle méthode de dressage ou plutôt d’éducation dite positive; nous le contactons afin de tenter l’expérience avec Glinka.

Dès le départ, nous comprenons que tout est différent avec cette approche, bien que l’objectif soit le même (chien obéissant, bien élevé, etc.) la manière d’y arriver n’est absolument pas comparable. L’animal se retrouve enfin respecté et va faire tout ce qu’il peut afin de rendre son maître heureux.

En conclusion , cette approche de l’éducation nous a donné aujourd’hui un animal avec un rappel exceptionnel en toutes circonstances et extrêmement attaché à nous, qui se plierait en quatre pour nous faire plaisir.

Nous pensons souvent à Jean-Luc au cours de nos nombreuses promenades en forêt du côté de Versailles (pas très loin de notre domicile) où nous essayons de nous rendre au minimum deux fois par semaine, car ce type de chien doit se dépenser énormément, ce qui n’est pas aisé en appartement à Paris.

Valentin et Stéphanie avec Glinka

Voici Jack Sparrow, Chihuahua « Obélix » car hors normes en terme de gabarit et de caractère.

Jack est rentré dans ma vie il y a 10 mois maintenant et au fur et à mesure nous avons appris à nous connaitre et à vivre ensemble.

Cependant comme beaucoup de personnes, je n’ai jamais été sensibilisé à l’éducation canine, même si on pense toujours faire au mieux. Mon métier me permet de travailler à domicile et donc de vivre avec Jack tout le temps ou presque, première erreur, car je n’ai jamais fait comprendre à Jack que parfois nous pourrions être amenés à être séparés.

Lorsque je m’absentais (rarement) Jack aboyait, hurlait comme un loup, les voisins n’ont pas tardé à m’expliquer que cela devenait pénible, ce que je comprenais. J’ai cherché des solutions par moi-même sur internet, mais à vrai dire on ne lit que ce que l’on veut bien lire.

J’ai fait appel à Jean-Luc, sur les conseils d’un ami, en une séance d’observation il a vite compris le problème et m’a donné de nombreuses pistes pour remédier à la situation. Nous nous sommes revus 1 mois après, 2 fois, et fort d’un guide envoyé par mail précédemment, nous étions fier de lui montrer nos progrès que nous avions fait jour après jour.

Plus d’aboiements ou peu, il fallait comprendre l’origine et la bonne traduction de ceux-ci: du jeu, de l’angoisse ou autre ! Je peux partir tranquillement pendant 2h30, je sais maintenant que Jack ne souffre plus d’être seul. La prochaine étape sera de le laisser une matinée, il faut être patient, persévérant et régulier, le travail fait ensemble paye rapidement.

J’ai toujours rêvé d’avoir un chien, néanmoins la réalité vous rattrape vite lorsque vous n’y connaissez pas grand chose malgré tout l’amour que vous portez à vos chiens. N’hésitez pas à faire appel à Jean-Luc, très disponible, il est à l’écoute et nous a bien aidé. Encore merci !

Valérie et Jack

Tout comme le suivi qualité des grands vins issus de certains domaines Viticoles, les éleveurs canins reconnus ont des lignées de chiens exceptionnels qui correspondent à nos attentes.

Iross, Labrador Retriever âgé de 15 mois, mon quatrième chien issu du Domaine de la Mivoie situé à Nogent sur Vernisson (45), a toutes les qualités naturelles requises pour devenir un excellent chien de rapport : écoute, odorat, vision, intelligence, énergie et puissance.

Toutefois, ces qualités naturelles de lignées sont à renforcer et à consolider par un éducateur expérimenté afin d’atteindre un niveau d’excellence : patience, obéissance, rapport et sociabilité.

Jean-Luc de par son professionnalisme et son sens de la communication, a répondu totalement à mes attentes. Si l’on devait résumer l’action de Jean-Luc, le mot COMPLICITÉ conviendrait parfaitement entre chien, maître et éducateur.

Jean-Jacques et Iross

J’ai adopté en juillet dernier un petit croisé Jack Russel de 2 ans à la SPA. C’est un chien qui n’avait eu que peu de contact avec ses congénères étant laissé seul dans une cour et maltraité par ses anciens maîtres.

Lorsque je l’ai adopté, ivre de liberté il ne répondait pas à mon rappel et risquait de se perdre. De plus il était peu sociable avec ses congénères étant devenu un solitaire.

J’ai contacté Jean-Luc et il s’est chargé d’éduquer mon petit Kenny. Je n’ai eu qu’à m’en féliciter car au bout de quelques leçons mon toutou répondait au rappel et se sociabilisait plus facilement.

Bien sûr il faut persévérer, mais depuis les promenades sont devenues beaucoup plus agréables, tant pour lui que pour moi.

Un grand merci à Jean-Luc.

Danielle et Kenny

Comme plus de 20 000 maîtres, recevez gratuitement mon cadeau de bienvenue dont vous trouverez la couverture ci-dessous. Téléchargez par email mon guide, c’est 100% gratuit !

Indiquez-moi simplement à quelle adresse email je peux vous l’envoyer !

Télécharger mon guide maintenant